L'Usine Aéro

Le Charles de Gaulle en action, chute du cours des métaux, Truvada... la revue de presse de l'industrie

,

Publié le

A lire mardi 24 novembre dans la revue de presse de L'Usine Nouvelle: plusieurs Rafale et Mirage 2000 ont décollé du porte-avion Le Charle de Gaulle lundi pour frapper la Syrie et l'Irak, la chute des cours des métaux et le Truvada en voie d'autorisation. 

Le Charles de Gaulle entre en action 

Suite aux attaques parisiennes du 13 novembre, plusieurs Rafale ont décollé du porte-avion français lundi en Irak, puis en Syrie pour attaquer le groupe terroriste Etat Islamique, rappelle Le Figaro. "A partir de (...) la Jordanie, deux Mirage 2000 de l'armée de l'air ont été engagés dans la mission. Simultanément depuis le porte-avions, quatre Rafale Marine les ont rejoints au-dessus de la Syrie" pour frapper un site à Raqqa, dans le nord du pays, a annoncé le Ministère de la Défense dans la soirée. Le but est de faire "le plus de dégâts possibles contre cette armée", a déclaré François Hollande. Le Figaro propose une infographie du Charle de Gaulle expliquant ses caractéristiques techniques, son équipage (1 950 hommes), son armement et son escorte. On y apprend notamment qu'un avion toutes les 30 secondes peuvent décoller de son parc aérien, et jusqu'à 20 avions en 12 minutes. Un schéma explique le dispositif contre Daech. 

La chute des cours des métaux industriels s'accélère

Les Echos reviennent ce matin sur la chute des cours des métaux. "Le cuivre est passé sous 4 500 dollars la tonne pour la première fois depuis 2009", explique le quotidien. Le zinc, le nickel, l'étain et l'aluminium ont aussi enregistré de fortes baisses. Trois évènements ont fait fuir les investisseurs: l'effondrement du prix du pétrole, la chute de 30% du marché des actions chinois et le choc de la dévaluation du renminbi. Les analystes estiment que les producteurs doivent réduire leur capacité de production pour faire remonter les cours. 

Le Truvada presque autorisé

L'Agence du médicament (ANSM) est favorable à l'utilisation du Truvada comme traitement préventif contre le sida pour les personnes non-infectées mais à haut risque. Cet avis favorable n'est qu'une étape vers la RTU qui devra être accordée par le directeur général de l'ANSM. Une RTU permet à titre transitoire, pour une durée maximale de trois ans renouvelable, d'utiliser un médicament en dehors des champs de prescription prévus lors de son autorisation de mise sur le marché. Ouest France rappelle que deux essais menés en Grande-Bretagne (essai Proud, un comprimé pris tous les jours) et en France (essai Ipergay, trois comprimés pris quelques heures avant et après une relation sexuelle) ont montré une baisse de 86% des risques de contamination dans une population homosexuelle "fortement exposée". Pour Libération cette annonce peut marquer un tournant dans les politiques publiques sur le sida, alors que depuis des années les autorités semblaient s'accomoder de la poursuite "à bas bruit" de l'épidémie, rappelle le quotidien. 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte