Le charcutier traiteur Kirn investit 15 millions d'euros pour doubler ses ventes

Le producteur de charcuteries et pâtisseries salées Kirn, installé à Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin), se dote d’un nouvel atelier de 8 500 mètres carrés. Objectif, le doublement de la production d’ici 2017 et l’entrée sur de nouveaux marchés, avec un investissement de 15 millions d’euros, soit l’équivalent du chiffre d’affaires 2015.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le charcutier traiteur Kirn investit 15 millions d'euros pour doubler ses ventes

L’enseigne Kirn est établie dans la région de Strasbourg depuis 1904, mais le charcutier-traiteur connaît une forte croissance de ses ventes. Le site historique de production d’Illkirch-Graffenstaden (Bas-Rhin) devient exigu et l’entreprise s’étend sur la même commune, avec un bâtiment de 8 500 mètres carrés dont 6 600 mètres carrés destinés à la production. L’investissement s’élève à 15 millions d’euros.

Progrès sur la gamme traiteur

"La nouvelle unité de production va nous permettre de développer nos gammes actuelles - charcuteries, salaisons, pâtisseries charcutières, plats cuisinés, etc. - et d’étendre notre offre traiteur avec des produits qui ne seront plus nécessairement à base de pâtes", commente Patrick Kirn, qui dirige la branche production du groupe familial, qui comprend plusieurs autres sociétés distinctes, notamment dans la distribution de produits alimentaires. Le chiffre d’affaires non consolidé de Kirn, qui emploie plus de 300 salariés, atteint 54 millions d’euros.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Grâce à des équipements de surgélation rapide, la branche production de Kirn mettra en marché des produits traiteurs plus variés qu’aujourd’hui, ce qui permettra d’élargir les ventes. Pour l’instant, les principaux clients sont des grossistes (39%) et les grandes et moyennes surfaces (22%), essentiellement Système U. "Nous prévoyons de doubler notre production pour atteindre 5 000 tonnes", précise Patrick Kirn.

Le plan d’embauche accéléré

Il faudra pour cela multiplier les embauches, prévoit le dirigeant, dont le credo ne change pas : chez Kirn, on travaille à la main et même la nouvelle usine n’aura pas de ligne automatisée. "Chez nous, 10 % de ventes en plus c’est 10 % de masse salariale supplémentaire", assure-t-il.

L’activité du début 2016 va bien au-delà des espérances de l’entrepreneur, qui s’est vu contraint de recruter 38 intérimaires en plus des 110 salariés permanents. De quoi enclencher un premier plan de recrutements d’une bonne vingtaine de salariés dans les plus brefs délais, une trentaine d’autres devant rejoindre la nouvelle unité de production en 2017.

Didier Bonnet

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS