Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Le chantier naval Piriou signe un contrat avec le Maroc pour fabriquer une barge militaire

, , ,

Publié le

Basé à Concarneau, Piriou va construire en France une barge de 50 m. d'un port en lourd de 300 tonnes pour la marine royale du Maroc. Livraison prévue : mi-2016.

Le chantier naval Piriou signe un contrat avec le Maroc pour fabriquer une barge militaire
Pascal Piriou, PDG de Piriou
© DR

Le groupe de construction navale Piriou basé à Concarneau (Finistère) a gagné la commande d'une barge à vocation militaire auprès de la marine royale marocaine. Ce "LCT" (Landing Craft Tank) de 50m sera construite en France pour une livraison prévue mi-2016, indique un communiqué du groupe daté du 9 juillet.

Le montant de la commande pour ce navire de 300 tonnes de port en lourd prévue pour un équipage de 22 personnes n'a pas été précisé.

Le contrat comprend la formation à Concarneau du premier équipage à la prise en main du navire pour son exploitation et sa maintenance.
Selon Pascal Piriou, P-DG du groupe : « ce premier contrat avec la Marine Royale Marocaine est non seulement un grand honneur mais aussi la confirmation de notre percée dans le domaine de la Défense et de l’Action de l’Etat en Mer. C’est surtout un premier pas au Maroc, un pays où nos savoir-faire et nos produits civils et militaires, trouveront, je l’espère, des débouchés. »

Conçue par Piriou Ingenierie à Concarneau, cette barge de 50m est un navire de charge de type LCT dérivée d’une version civile déjà construite à plusieurs exemplaires par Piriou.

Elle est prévue "pour le transport de charges roulantes et de cargaisons diverses, pour le ravitaillement en eau et gasoil, elle est équipée de deux grues de manutention et d’une porte à l’avant permettant l’embarquement ou le débarquement aussi bien sur une plage que sur un quai", selon Piriou.

L'entreprise de Concarneau précise que ce navire sera notamment destinée à produire et stocker de l’eau douce grâce à la possibilité d’embarquer en pontée un osmoseur et des citernes souples.

Pour rappel, en 2014, la marine royale marocaine en pleine phase de modernisation avait pris livraison d'un navire militiaire fabriqué par DCNS en France, mais d'une tout autre dimension le Fremm, frégate multimission pour un coût de 470 millions d'euros. Le Maroc avait aussi reçu en 2011 et 2012 trois corvettes Sigma (environ 100 m.) fabriquées par le chantier naval néerlandais Damen, un contrat d'environ 500 millions d'euros.

La flotte militaire marocaine est essentiellement basée à Casablanca et dans la nouvelle base de Ksar Sghir à proximité immédiate du port de commerce TangerMed sur le détroit de Gibraltar.

Le chantier naval Piriou réalise environ 150 millions de chiffre d'affaires avec plus de 1 000 salariés dont 300 à Concarneau. Outre la France, il a une présence industrielle en Algérie, en Pologne au Nigéria et surtout au Vietnam.

Historiquement lié à la pêche, Piriou s'est diversifié dans les yachts, les navires de services (pétrole, éolien, recherche...) et récemment la défense. Il a livré depuis 1965 plus de 400 navires dans 26 pays.

POR

 

La future barge LCT de Piriou destinée au Maroc (vue d'artiste)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle