Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le centre spatial de Kourou occupé par les manifestants

Léna Corot

Publié le , mis à jour le 05/04/2017 À 08H18

Vu sur le web Plus de 15 jours de conflit, et une issue qui reste assez incertaine encore aujourd'hui. La Guyane est paralysée par un mouvement social d'importance. Une trentaine de manifestants entendus par Didier Faivre, le directeur du  Centre spatial guyanais (CSG), ont décidé d'occuper les lieux mardi 4 avril suite à cet entrevue.

Le centre spatial de Kourou occupé par les manifestants
Ariane 5 restera au sol jusqu'à apaisement des mouvements sociaux, les lancements sont retardés.
© Arianespace

Une trentaine de membres des collectifs "Pou La Gwiyann dekolé" et des "500 Frères" ainsi que d'élus guyanais seraient toujours dans la salle de réunion Janus du Centre spatial guyanais (CSG), selon le site d'information guyaweb. Après y avoir été reçus en début d'après-midi, le mardi 4 avril, ils ont refusé de quitter les lieux.

Le directeur du CSG, Didier Faivre, qui les a reçus leur a indiqué que le président du CNES relaierait leurs revendications auprès des ministres mercredi 5 avril à Paris puis, reviendrait en Guyane. Cette offre n'a pas été acceptée par les représentants des manifestants qui ont alors décidé d'occuper la salle de réunion Janus, relate guyaweb.

Après deux semaines de revendications, la détermination des Guyanais ne semble pas faiblir. Des membres du collectif ont affirmé qu'ils ne quitteront cette salle du CSG uniquement s'ils ont une enveloppe de 2 milliards d'euros supplémentaires et des réponses à leurs revendications.

"Nous ne bougerons pas d’ici. La situation est figée, la Guyane est bloquée. Vous êtes bloqués. Nous voulons les milliards que nous avons demandés", a affirmé Manuel Jean-Baptiste, un membre du collectif "Pou La Gwiyann dékolé", s’adressant à Didier Faivre, selon franceguyane.

Plusieurs manifestants étaient aussi présents à l'extérieur du CSG mardi 4 avril en début de soirée.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle