Le centre de traitement de déchets de Fos-sur-Mer partiellement détruit par un incendie

Un feu s'est déclenché dans la nuit de vendredi à samedi sur le centre de traitement de déchets d'Evéré à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône). S'il est désormais sous contrôle, les dégâts provoqués obligent l'entreprise et la communauté urbaine Marseille Provence Métropole à trouver d'autres circuits pour la prise en charge des ordures de l'agglomération marseillaise.

Partager
Le centre de traitement de déchets de Fos-sur-Mer partiellement détruit par un incendie
Le centre de traitement de déchets d'Evéré à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône).

Le cœur de l'incinérateur a été préservé, mais l'unité de valorisation organique (méthanisation, compostage), où le feu a débuté vers 2h/2h30 du matin dans la nuit du 1er au 2 novembre, est détruite. Soit "un gros tiers des installations" admettait ce week-end un porte-parole d'Evéré, exploitant du site.

Lundi 4 novembre, l'entreprise, filiale du groupe Urbaser Environnement, la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) et les services de l'Etat ont procédé à une évaluation précise des dégâts et des travaux à conduire pour permettre le redémarrage du Centre de traitement multi-filières des ordures ménagères, implanté sur la zone industrialo-portuaire de Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) et mis en service en 2010. Ils devaient étudier avec les responsables des décharges de l'agglomération marseillaise les possibilités d'y transférer provisoirement les 1 200 tonnes d'ordures ménagères collectées chaque jour dans les dix-huit communes de la communauté urbaine.

La capacité de stockage a atteint ses limites

"Contractuellement en charge du traitement des déchets, Evéré est concerné par la mise en place de ces mesures transitoires et de leur financement. MPM va demander à ce délégataire de mettre tout en œuvre pour que ce mode de fonctionnement, lié à une situation d'exception, soit le plus court possible, insiste le président de MPM Eugène Caselli. La capacité de stockage utilisée pendant le week-end a déjà atteint ses limites." Les pompiers ont combattu l'incendie pour tenter de préserver au mieux l'usine et en limiter les conséquences sur les espaces environnants.

"les opérations de refroidissement pourraient durer plusieurs jours"

La préfecture de Région précise que "les principales zones d'habitation autour du site n'ont pas été significativement influencées par l'incendie en terme d'exposition aux polluants réglementés dans les heures suivant le début de l'incendie". Elle indique que, sous huitaine, "des analyses supplémentaires particulièrement approfondies vont être menées par Air Paca", consciente que les riverains et collectivités sont d'autant plus sensibles aux retombées de l'accident qu'ils avaient longuement combattu l'implantation du centre sur leur territoire. Toujours selon la préfecture, "les opérations de refroidissement pourraient durer plusieurs jours". Aucune victime n'est à déplorer sur ce site qui emploie 160 salariés.

Jean-Christophe Barla

0 Commentaire

Le centre de traitement de déchets de Fos-sur-Mer partiellement détruit par un incendie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

EVERE

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS