Le CEA met au point une pièce plastique capacitive pour l'automobile

Intégrer l’électronique aux pièces en plastique pour simplifier, alléger et ouvrir des possibilités aux designers : c’est l’objectif de la plastronique dans l’automobile. Un démonstrateur de pièce plastique capacitive, réalisé en collaboration entre la société SE2D et le Liten, institut CEA Tech, vient de confirmer les possibilités offertes par cette science naissante.

Partager
Le CEA met au point une pièce plastique capacitive pour l'automobile

L’électronique n’a jamais été aussi présente dans les automobiles. Sa réalité physique - cartes imprimées, connexions, etc. - contraint de plus en plus la fabrication, le design et occupe un espace précieux dans les véhicules. La plastronique - l’intégration de l’électronique dans le plastique - pourrait être une des réponses à ce problème. Un démonstrateur de pièce plastique capacitive, répondant aux spécifications de l’industrie automobile, a été mis au point par le Liten, un institut du CEA Tech, en collaboration avec la société SE2D (Symbiose Engineering Design Developement). La pièce a été imprimée par sérigraphie sur des substrats flexibles en polycarbonate, sur la plate-forme d’impression grande surfaces PICTIC du Liten.

Une demande de l'industrie automobile

« Intégrer les circuits électroniques aux pièces plastiques, autrement dit les fonctionnaliser, est une demande récurrente de l’industrie automobile », précise Christophe Serbutoviez, responsable technique de la plate-forme PICTIC. « Ce sont les designers qui ont des attentes particulièrement fortes à ce sujet ». Le démonstrateur prouve que des circuits imprimés peuvent être compatibles avec les étapes de fabrication d’une pièce en plastique, notamment le thermoformage et l’injection. « Il réussit à intégrer des fonctions de commande, des curseurs lumineux et inclut du design et de la décoration. Il représente l’état de l’art en matière de plastronique » ajoute Christophe Serbutoviez. « A terme, la plastronique pourrait permettre de dessiner des pièces courbes sans couture ni bordure imposées, notamment dans les habitacles d’automobiles ».

Les premières applications pratiques pourraient intervenir dans un délai de deux à cinq ans. Les futures pièces seront dotées de nouvelles fonctions, comme des capteurs de pression, des systèmes capacitifs transparents ou des surfaces vibrantes offrant un meilleur retour sensoriel. On imagine assez aisément comment le poste de conduite de l’automobile du futur s’en trouvera transformé.

Camille Pinet

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

78 - Versailles

Prestations de gardiennage télésurveillance, sûreté, sécurité incendie et filtrage des juridictions judiciaires du ressort

DATE DE REPONSE 10/07/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS