Le cas Aulnay au coeur des discussions du CCE de PSA

[ACTUALISE] - Lors du comité central d’entreprise extraordinaire ce jeudi 25 octobre, qui se tient avenue de la Grande Armée à Paris, les syndicats de l’usine d’Aulnay ont obtenu satisfaction sur un point.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le cas Aulnay au coeur des discussions du CCE de PSA

"Personne ne doit bouger de cette usine tant que tout le monde n’a pas de solution", a scandé Jean-Pierre Mercier. Le délégué CGT est applaudi, tôt ce matin devant le siège de la direction du constructeur automobile, lorsqu’il prononce ces mots.

A l’intérieur de l’immeuble se tient un CCE extraordinaire afin d’aborder le plan de redressement du groupe. A l’ordre du jour : l’avenir du site d’Aulnay. En effet, en juillet dernier, PSA a annoncé l’arrêt de la production en 2014 et la disparition des 3 000 postes sur le site.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Après des mois de négociation, les syndicats ont obtenu gain de cause sur un point : la mobilité interne voulue par la direction ne sera pas négociée avant que l’ensemble du plan ne soit signé."On a obtenu d’ouvrir de véritables négociations sur l’ensemble du PSE, les mobilités et tout le reste, pour que chaque salarié ait ce qu’il veut !", se satisfait Tanja Sussest, déléguée du SIA PSA Aulnay (le syndicat majoritaire).

C’est donc "une petite victoire" pour les salariés, fortement mobilisés ce matin devant le siège de PSA. "Pour autoriser les mobilités internes, il faudra d’abord traiter tous les autres points", ajoute-t-elle.

"Cela fait 17 mois que l’on demande l’ouverture de ces négociations. La direction voulait nous diviser elle n’a pas réussi", explique Jean-Pierre Mercier.

Puis de nuancer : "On a obtenu un calendrier de négociations pour nos revendications. Mais on ne peut pas faire confiance à la direction de PSA. Nous attendons qu’Arnaud Montebourg appose signature en bas du document".

Les syndicats rencontrent en fin de journée le ministre du Redressement productif à l’occasion d’une réunion tripartite à Bercy. Obtiendront-ils alors davantage de garanties ? Ils n’attendent en tout cas "pas grand-chose" de cette entrevue.

ID Logistics proposeraient 600 emplois aux salariés de PSA Aulnay

En fin de matinée selon l'AFP, qui cite des sources syndicales, la direction a annoncé aux élus du comité central d'entreprise que l'entreprise ID Logistics allait s'installer sur le site d'Aulnay à partir de la fin 2013 et pour un démarrage en 2014. Les 600 emplois créés seront "complétement proposés" aux salariés PSA du l'usine de Seine-Saint-Denis.

Depuis l'annonce de la fermeture, des tractations sont en cours pour réindustrialiser le site d'Aulnay, PSA restant l'un des plus gros employeurs du département. ID Logistics mais aussi Gefco et la filiale française du britannique Hammerson ont ainsi tour à tour été citées en tant qu'entreprises potentiellement intéressées.

Astrid Gouzik avec Cécile Maillard

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes... Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS