L'Usine Auto

Le carburant E85, Segula, Engie, Renault Zoé... Les 5 articles les plus lus de la semaine

, , , ,

Publié le

Quels articles vous ont le plus intéressés cette semaine sur le site de L'Usine Nouvelle ? Dans notre top 5 : Dans sa série d'été "L'auto passe au vert" L'Usine Nouvelle s'intéresse au carburant superéthanol ou E85, le système sous-marin de stockage à air comprimé Remora et les plates-formes d’énergies renouvelables en mer par Segula, Jean-Pierre Clamadieu souhaite simplifier Engie, vente de 48 000 exemplaires de la Renault Zoé, l'ammoniac pourrait servir d'alternative décarbonée pour les avions.

Le carburant E85, Segula, Engie, Renault Zoé... Les 5 articles les plus lus de la semaine
La Renault Zoé profite des bonus mis en place dans plusieurs pays européens.
© Pascal Guittet - L'Usine Nouvelle

1 - [L'auto passe au vert] L'E85, grand mal aimé des carburants alternatifs

Cet été, alors que les aides à l’achat de véhicules (plus) propres se multiplient, L’Usine Nouvelle vous aide à faire votre choix avec sa série d'été "L'auto passe au vert". Dans ce nouvel épisode, on s'intéresse au superéthanol ou E85. Un carburant qui a tout pour plaire mais qui n'intéresse, pour l'instant, ni les constructeurs, ni les conducteurs.

2 - 20 000 volts sous les mers... Segula imagine une solution de stockage d'énergie sous-marine

Au stade de démonstrateur, la solution sous-marine de stockage de l’énergie de Segula Technologies veut pallier l’intermittence des énergies renouvelables.

3 - Fin de la boulimie de services chez Engie

Simplifier Engie, c’est l’obsession de Jean-Pierre Clamadieu depuis son arrivée à la présidence du groupe en 2018. Sans attendre un remplaçant à sa directrice générale Isabelle Kocher, partie en février 2020, le président du conseil d’administration s’y emploie.

4 - La Renault Zoé cartonne en Europe

La citadine électrique de Renault se serait vendue à près de 48 000 exemplaires sur les sept premiers mois de l’année. Et ce, malgré la crise du coronavirus.

5 - Des britanniques développent un carburant décarboné pour avion à base d'ammoniac

Outre-Manche, on s'active pour trouver une alternative au kérosène des avions. De premières expérimentations, réalisées par la société Reaction Engines et l'agence Science and Technology Facilities Council (STFC), mettent en avant l'utilisation de l'ammoniac comme carburant décarboné

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte