Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Santé

Le cannabis thérapeutique bientôt autorisé en France?

Coralie Lemke , ,

Publié le

L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonce la création d’un comité d’experts pour évaluer l’intérêt thérapeutique du cannabis. Selon ses conclusions, les préparations à base de cannabis pourraient être autorisées en France.

Le cannabis thérapeutique bientôt autorisé en France?
Le cannabis thérapeutique est déjà autorisé dans plusieurs pays, comme les Pays-Bas ou les Etats-Unis.
© STRINGER

Un nouveau marché pourrait s’ouvrir en France. L’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) va statuer sur l’utilisation du cannabis pour les patients atteints de certaines maladies. Le gendarme français du médicament est en train de composer, pour une durée d’un an, un Comité scientifique spécialisé temporaire (CSST), qui sera chargé de rendre sa décision.
 
"Sa mission va se dérouler en deux phases. Il s’agira d’abord d’évaluer l’intérêt thérapeutique du cannabis dans le cadre de certaines pathologies. Après une première évaluation scientifique, il pourra alors, en fonction des données récoltées, assurer la mise en place du cannabis thérapeutique et en préciser les modalités d’accès", explique Nathalie Richard, directrice adjointe des Médicaments à l'ANSM.


Pour rendre sa décision, le comité se basera sur les résultats obtenus dans les pays où il est déjà autorisé, comme aux Pays-Bas ou en Allemagne, qui bénéficient déjà d’un certain recul. Le comité comprendra également des patients, qui se verront auditionnés au même titre que les autres membres du groupe. 

"Le comité est certes créé pour une durée d’un an mais l’idée n’est pas d’attendre toute une année pour délivrer des informations à ce sujet. Nos conclusions seront publiées au fil de l’eau", annonce Dominique Martin, le directeur général de l’ANSM. Des auditions publiques seront également disponibles sur Dailymotion, afin de pouvoir suivre les débats.

 
Pas de forme fumée 
 
Si le cannabis thérapeutique se voyait autorisé en France, la forme fumée ne serait pourtant pas privilégiée. "On parle de préparations à base de plantes, comme les vaporisateurs, les formes orales ou les gélules. La forme fumée présente les mêmes aspects nocifs que la cigarette. Certains paramètres pharmacocinétiques [ndlr : liés à l’absorption de la molécule par l’organisme] ne sont pas favorables", précise Nathalie Richard.
 
Sa consommation serait également restreinte à quelques pathologies particulièrement lourdes et dans lesquelles son efficacité serait prouvée. "L’indication majeure dans les pays où il est déjà approuvé, c’est pour gérer la douleur. Mais toujours en deuxième ou troisième ligne, jamais en première intention." Certaines affections neurologiques, comme l’épilepsie et la sclérose en plaque pourraient aussi être concernées.
 
Un possible nouveau marché

En France, les médicaments à base de cannabis peuvent bénéficier d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) depuis 2013. Pour l’instant, le Sativex, un spray antidouleur pour les malades de la sclérose en plaques, est le seul à avoir obtenu cette autorisation. Il n’est pas encore commercialisé car aucun accord n'a été trouvé sur son prix de vente.
 
Aux Etats-Unis, le marché du cannabis thérapeutique s’évaluerait à environ 2,5 milliards de dollars par an, selon Arcview, une plateforme d’investissements spécialisée basée en Californie. Un montant qui pourrait atteindre les 9 milliards d’euros dans les deux ans. Dans une tribune publiée en juillet, des élus PS LREM et EELV estimaient à 300 000 le nombre de patients en France qui pourraient en bénéficier.

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle