Le canadien Modulex va reprendre le site SEB du Syndicat

,

Publié le

L'entreprise familiale nord-américaine va adapter les usines du groupe électroménager pour s'implanter sur les marchés européens.

Le canadien Modulex va reprendre le site SEB du Syndicat


Spécialiste de la construction de maisons individuelles à ossature bois, la société familiale Modulex, créée il y a quarante ans, annoncera vendredi 9 décembre la reprise des usines appartenant au groupe d'électroménager SEB au Syndicat et à Vecoux, près de Remiremont dans les Vosges.

Modulex, soutenu par les collectivités locales, va engager un investissement de 16 millions d'euros pour adapter les usines à leur nouvelle activité, et automatiser certains de ces process. « Dans nos unités de production canadiennes l'essentiel des opérations de fabrication et d'assemblage sont manuelles, mais compte tenu qu'il nous appartient de reprendre en priorité le personnel de SEB, essentiellement féminin, nous devons faire en sorte de faciliter les tâches », explique Laurier Dechêne, président fondateur de Modulex, qui annonce une mise en service des sites dès septembre 2007.

L'entreprise canadienne, qui utilisera dans un premier temps des bois scandinaves ou allemands, étudiera également la possibilité de travailler des essences régionales. Elle espère produire 600 maisons, destinées au marché européen, dès son premier exercice, et employer environ 400 personnes d'ici à fin 2008.

« Alors qu'en Amérique du Nord, près de 98 % des maisons individuelles sont à ossature bois, en Europe il n'y en a que 6 % environ, mais les prévisions tablent sur un progression régulière dans les dix prochaines années pour atteindre près de 15 % des constructions neuves », précise Laurier Dechêne.
Le repreneur devrait être accompagné financièrement par SEB, qui avait annoncé en décembre 2005 la fermeture de son site du Syndicat, où travaillent encore 440 salariés. Le groupe d'électroménager y avait recentré un an plus tôt les activités de son usine de Vecoux.

De notre correspondant en Champagne-Ardenne, Pascal Ambrosi

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte