Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le calendrier chargé de l'imprimerie Raynard

, , ,

Publié le

Diaporama Le breton Raynard, l'un des derniers fabricants français de calendriers, se maintient sur un marché difficile et fait du made-in-France un gage de qualité. L'entreprise se développe de plus en plus sur l'activité PLV (publicité sur lieu de vente).

Le calendrier chargé de l'imprimerie Raynard
Poinçonnage du calendrier dans l'imprimerie Raynard
© Timothée L'Angevin - L'Usine Nouvelle

Les entreprises citées

L'immense presse engloutit les feuilles une par une. Insatiable, la machine est aussi régulière qu'un métronome. Dans le ventre de la bête, le papier est imprimé par six rouleaux d'encre. Il ressort une dizaine de mètres plus loin sous la forme d’une pile de calendriers 2015 à l'effigie d'une grande marque de luxe. "Celui-ci est très complexe, glisse l'opérateur qui scrute chaque détail de la feuille. Mais nos meilleurs tirages se font sur des modèles beaucoup plus classiques."

L'imprimerie Raynard produit près de 15 millions de calendriers par an, du modèle très simple et épuré pour les grandes surfaces, au modèle sur mesure pour des grands groupes. Installée à la Guerche-de-Bretagne, à une quarantaine de kilomètres de Rennes (Ille-et-Vilaine), l'entreprise emploie 100 salariés et près de 150 entre juillet et novembre quand les commandes sont les plus importantes.

Filiale d'Exacompta-Clairefontaine depuis 2003, Raynard a commencé son activité en 1927 avec la fabrication d'affiches et de cartes de visite. Elle s'est lancée dans le calendrier il y a une trentaine d'année. Malgré une concurrence italienne assez forte, le calendrier a un bel avenir devant lui assure le dirigeant de l'usine, Philippe Palou. "C'est un outil de travail, de planning, utilisable par plusieurs personnes. Et c'est également un objet de marketing très peu cher !" Preuve de sa bonne santé, l'imprimerie a investi 2,5 millions d'euros en 2012 dans l'achat d'une presse et d'un CtP, un périphérique informatique qui crée des plaques en aluminium offset.

Origine France Garantie

Raynard est l'un des derniers fabricants de calendriers en France. "Nous ne sommes plus que quatre, le cinquième a coulé en février, souligne le directeur du site. Pour survivre, il faut soigner la qualité." Au sein de l'entreprise, un bureau de dix personnes étudie les gabarits envoyés par les clients afin qu'ils répondent parfaitement à leur commande. Et si le client le souhaite, Raynard peut retoucher la mise en page, la couleur et le graphisme. "Peu à peu, nous développons les services et les conseils", souligne Philippe Palou.

Dans l'usine, des palettes de feuilles au format identique s'empilent jusqu'au plafond. Autant qu'elle le peut, l'imprimerie fait travailler des sous-traitants locaux ou nationaux, pour la matière première et les accessoires, ce qui lui a valu le label Origine France Garantie en novembre 2012. "Nous obtenons le papier offset auprès du groupe Clairefontaine, notre maison-mère, indique Philippe Palou. Et nous achetons le papier couché aux papeteries de Condat, en Dordogne." Le carton est lui acheté à Chouanard dans le Loiret ou en Espagne.

50% de son chiffre dans la PLV

Il y a vingt ans, Raynard s'est diversifié et s'est spécialisé dans la PLV (publicité sur le lieu de vente) de comptoir en carton, qui représente près de 35% de son chiffre d'affaires (10 millions d'euros en 2013). "Ce n'est qu'un calendrier découpé, auquel au ajoute un chevalet", résume Philippe Palou. L'imprimerie prévoit cette année l'achat d'une plieuse pour 200 000 euros. Mais à terme, le dirigeant souhaiterait que cette activité représente la moitié de son chiffre et que "lorsque l'on pense PLV de comptoir on pense Raynard !"

Timothée L'Angevin

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle