Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le calcul intensif ignore la crise

Ridha Loukil , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Enquête Depuis quinze ans, le marché du calcul à haute performance jouit d’une croissance soutenue. Ce dynamisme, porté par les nouveaux usages, le big data et le cloud computing, va se poursuivre.

Le calcul intensif ignore la crise © Le calcul à haute performance, utilisé notamment pour la simulation numérique, devient un outil d’innovation et de compétitivité.

IBM, HP et Dell, les trois ténors du calcul à haute performance (HPC en anglais), qui trustaient 74% du marché en 2012, se frottent les mains. Et pour cause : les supercalculateurs ignorent superbement les crises. Depuis quinze ans, le marché mondial affiche une croissance annuelle de 7% en moyenne. Ce rythme devrait se poursuivre jusqu’en 2016, selon IDC. En France, le marché serait même plus dynamique, avec une croissance à deux chiffres d’après le cabinet Pierre Audoin Consultants (PAC).

Le secret de cette santé insolente ? Une partie de la réponse réside dans l’insatiabilité de la demande du secteur public (recherche académique, prévisions météo, besoins gouvernementaux) pour lequel le calcul intensif a été créé à l’origine. Il représente 70% du marché, selon IDC, et continue de tirer la demande. Les grands pays se livrent à une course au HPC, source de prestige national et arme de compétitivité. "La France fait partie du club des cinq pays qui investissent le[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle