Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Maroc

Le câbleur allemand Kromberg & Schubert investit 24 millions d'euros au Maroc pour livrer Volkswagen

, , ,

Publié le

La zone franche de Kénitra va accueillir une nouvelle usine de câblage de l'allemand Kromberg & Schubert. La convention de cession, signée début septembre avec le Centre régional d'investissement de Kénitra fait état d'un investissement de 24 millions d'euros avec un objectif de création de 2 200 emplois. L'usine qui viendra grossir  l'important secteur du câblage au Maroc serait essentiellement vouée à Volkswagen.

Le câbleur allemand Kromberg & Schubert investit 24 millions d'euros au Maroc pour livrer Volkswagen
Créé en 1902, le groupe Kromberg & Schubert est un des principaux fournisseurs mondiaux de systèmes de câblage complexes, pièces mécatroniques et plastiques pour l'industrie automobile
© kromberg-schubert

En attendant l'usine PSA et ses 200 000 véhicules et moteurs promis à terme, le secteur automobile petit à petit fait son nid à Kenitra !

Le spécialiste allemand de fabrication de faisceaux et autres câblage pour l'automobile Kromberg & Schubert, aussi appelé Kroschu  est en train de s'implanter sur la zone franche Atlantic free zone (AFZ) de Kénitra à environ 50 km au nord de Rabat..

Le coût de l'investissement est, selon la presse marocaine, de 260 millions de dirhams soit 24 millions d'euros environ (1000 dirhams = 92 euros). Kromberg & Schubert Maroc, la filiale marocaine du groupe allemand a déjà lancé une campagne de recrutement avec l'Anapec et se fixe comme objectif de créer 2 200 emplois. 

Créé en 1902, le groupe Kromberg & Schubert est un des principaux fournisseurs mondiaux de systèmes de câblage complexes, pièces mécatroniques et plastiques pour l'industrie automobile. Il a comme principaux clients allemands Volkswagen, Audi, Mercédès et BMW. Basé à Abensberg en Bavière, la société emploie 30 000 personnes sur plus de 30 sites répartis dans 17 pays.

Le câbleur allemand arrive au Maroc pour servir Volkswagen, selon l'Économiste.

Contacté par L'Usine Nouvelle, le groupe allemand nous a confirmé le lancement du projet. Etant au début, il n'a pas souhaité nous fournir plus d'information pour l'instant.

une filiale en Tunisie

Kromberg & Schubert ne débarque pas en "bleu" au Maghreb. Il possède déjà en Tunisie une filiale depuis 2008 qui emploie environ 4 000 employés à Beja au nord-ouest du pays, une ville située à une centaine de kilomètres de Tunis.

Kénitra a déjà accueilli des câbleurs automobile comme l'autrichien Hirschmann ou le japonais Fujikura installés sur Atlantic free zone et surtout une importante usine du japonais Yazaki employant plus de 3 000 salariés.

Le tunisien Coficab Kénitra prévoit lui une extension de son unité de câblage d’automobile sur une superficie de 12 000 m² pour un investissement de 130 millions de dirhams.

Le royaume a réussi ces dernières années a attirer une bonne part des géants mondiaux de l’assemblage des câblages automobiles, activité très gourmande en main d'oeuvre, et qui s'y sont implantés grâce notamment à un salaire minimum horaire de 13,46 dirhams ou 1,24 euros. Les investisseurs, notamment étrangers, bénéficient aussi le plus souvent de convention d'aides à l'investissement (Fonds Hassan II, FDI...)  ou à leur programme de formation.

Aussi, retrouve t-on au Maroc essentiellement à Tanger et Kénitra les américains Delphi et Lear, l’allemand Leoni ou les japonais Yazaki ou encore Sumitomo, ce dernier est même devenu le premier employeur étranger du Maroc avec plus de 15 000 salariés. Kroschu, lui viendra encore grossir les rangs du secteur.
 

Nasser Djama

 

AFZ, une zone en pleine croissance
Atlantique Free Zone à été lancée le 23 avril 2010. Sa superficie globale est de 345 ha dont la première tranche est de 192 ha. L'aménagément a nécessité 580 millions de dirhams. Cette zone  a connu la création de 10500 emplois directs et 2 milliards de dirhams d'investissements induits. Avant l'été, Medz l'aménageur de la zone a commercialisé 20 projets sur une surface de 36 ha. AFZ comprend huit unités opérationnelles comprenant les sociétés Saint Gobain, Lear, Hirschmann, Sews, Delphi, Fujikura I et II, Coficab et PEC. L'industrie automibile y est représentée par la production de pare-brises, la fabrication et l'assemblage de câbles et faisceaux électriques et la production de composantes plastiques. Quand aux autres activités industrielles, elle tournent autour de la métallurgie, la plasturgie et la fabrication de tuyaux pour irrigation.     

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle