Le CA de Rémy Cointreau au 1er semestre en hausse de 18,3%

PARIS (Reuters) - Rémy Cointreau a annoncé jeudi une croissance de 18,3% de son chiffre d'affaires au premier semestre grâce à un bond de ses ventes de cognac, qui en assurent plus de la moitié.

Partager

Le numéro deux français des spiritueux, derrière Pernod Ricard, confirme également que sa solidité financière lui permettra de respecter son covenant bancaire (dette/Ebitda) à fin septembre 2010.

Le groupe, qui dit avoir bénéficié d'une évolution euro/dollar favorable en particulier en avril-juin, ne fournit pas de prévision pour l'exercice.

"Dans un environnement économique - certes en amélioration - mais toujours incertain, Rémy Cointreau maintient sa stratégie de valeur à long terme", précise-t-il dans un communiqué.

"Le groupe continuera à tirer profit de son réseau de distribution efficace et soutiendra ses grandes marques par des investissements marketing renforcés dans les marchés prioritaires", ajoute-t-il.

Les ventes du groupe, propriétaire notamment du cognac Rémy Martin, de la liqueur Cointreau et du champagne Piper-Heidsieck, ont atteint 428,2 millions d'euros au premier semestre clos fin

septembre, en croissance organique de 11,3%.

Sur le semestre, les ventes de cognac, métier d'origine du groupe, ont progressé de 29,6% (+20,7% en organique), tirées par la Chine, avec également une amélioration aux Etats-Unis et des progressions en Russie et dans les pays nordiques.

Seules les ventes de liqueurs et spiritueux recule de 0,5% sous l'impact de Metaxa (Grèce et Allemagne), tandis que celles de champagne progressent de 15,7% grâce à l'Europe.

Aux Etats-Unis, premier marché de l'entreprise, les ventes se sont améliorées au deuxième trimestre, tandis que la croissance est restée plus modérée en Europe, malgré de "belles performances" en Russie, au Royaume-Uni et en France.

Pernod Ricard a annoncé de son côté jeudi une hausse de 14% de ses ventes, meilleure que prévu, au premier trimestre de son exercice 2010-2011, à fin septembre, les performances de ses 14 marques stratégiques ayant été soutenues par une hausse des investissements marketing.

Rémy Cointreau est détenu à 57% par les familles Hériard Dubreuil et Cointreau, tandis que 42,6% du capital se trouve dans le public.

L'action a clôturé mercredi à 50,7 euros. Elle s'est adjugée 41,9% depuis de début de l'année alors que celle de Pernod Ricard n'a progressé dans le même temps que de 2,8%.

En 2009, le titre Rémy Cointeau avait progressé de 20,2% et le titre Pernod Ricard de 22,3%.

Cyril Altmeyer et Noëlle Mennella, édité par Dominique Rodriguez

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS