Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le BYOD fait grimper la facture des entreprises

Publié le

Selon une étude américaine, les entreprises dont les collaborateurs utilisent leurs propres smartphones pour travailler, voient leur coût de gestion des mobiles augmenter de 48%. La faute à la grande variété de plateformes disponibles et aux problématiques de sécurité. Mais sur le long terme, la BYOD (bring your own device) serait rentable, estime le français PushManager.

Le BYOD fait grimper la facture des entreprises © Johan Larsson - Flickr - C.C

Autoriser ses employés à utiliser leurs smartphones personnels à des fins professionnelles, entraine des coûts supplémentaires pour l'entreprise. Telle est l'une des principales conclusions d'une récente étude américaine d'Osterman Research. L'enquête a été réalisée auprès de 117 entreprises et financée par la société Azaleos, fournisseurs de solutions de Cloud computing.

Résultat : le BYOD serait la principale cause de l'augmentation de 48% du coût de gestion des smartphones en 2011, observé sur le panel interrogé. Dans le détail : le coût par utilisateur était de 229 dollars en 2011, puis 294 dollars en 2012 et devrait atteindre les 339 dollars en 2013. Là où il fallait 2,9 employés pour gérer 1 000 smartphones en 2011, il en faut 3,6 en 2012 et peut être même 4 en 2013.

Principales raisons invoquées : le BYOD nécessite de revoir, et souvent de renforcer, la politique de sécurité du système d'information. Par ailleurs, la gestion des diverses plateformes mobiles des salariés s'avère plutôt complexe. Plus complexe en tout cas, que gérer une flotte imposée par l'entreprise, basée sur un catalogue limité de terminaux.

Pour Azaleos, commanditaire de l'étude, la solution pour réduire les coûts du BYOD serait d'opter pour une solution de MDM (Mobile device management) délocalisée sur le Cloud. Il s'agit bien entendu du type de solution proposée par cette société américaine. L'avantage serait de réduire les frais de maintenance et de ne louer que les ressources nécessaires dont l'entreprise a besoin.

Le BYOD rentable pour les entreprises d'ici deux ans

"Effectivement, avec le BYOD, l'entreprise doit gérer une grande diversité des plateformes mobiles, qui évoluent sans cesse et qui ne sont pas standardisées, ce qui peut entrainer des surcoûts", commente pour L'Usine Nouvelle : Jean-Cédric Miniot, directeur général délégué de PushManager, éditeur de solutions d'administrations de smartphones et tablettes. "Mais ces surcoûts ne persisteront pas. Les technologies vont se stabiliser. Et le BYOD sera finalement rentable pour les entreprises dans les deux ans à venir."

Selon le responsable, le BYOD permet de réaliser des économies à différents niveaux. "L'entreprise n'a plus à charge l'achat du matériel, ni sa maintenance. De plus, des études récentes démontrent que le salarié va utiliser son terminal au-delà de ses heures de travail habituelles. Le gain de productivité serait de 2 à 6 semaines par an, disons au moins 3 semaines, ce qui est non négligeable pour l'entreprise."

Sa solution pour limiter les surcouts initiaux : déporter les coûts administrateur et support vers l’utilisateur. "C'est ce que nous proposons avec PushManager, qui permet de créer un portail d'entreprise où l'utilisateur peut télécharger des applications et gérer lui-même différentes fonctions du terminal comme par exemple, révoquer son smartphone ou déclencher une sonnerie d’urgence", conclut le responsable.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle