Le bus de terrain mise sur la stabilité

EtherCAT, le bus de terrain basé sur Ethernet, développé à l’origine par Beckhoff, fête aujourd’hui ses 10 ans. Devenu un standard, il mise sur ses performances et sa stabilité pour séduire les industriels.

Partager
Le bus de terrain mise sur la stabilité
Relier tous les composants d'automatisme

Le besoin de faire dialoguer les machines d’une ligne de production avec un système de supervision, ainsi que les machines entre-elles, a conduit à l’apparition des bus de terrain. Ces systèmes d'interconnexion déterministes et temps réel peuvent être locaux, reliant les moyens de mesure, les capteurs et les actionneurs à l’automate programmable de la machine, ou plus étendus, reliant l’ensemble des automates programmable d’une ligne de production au système de supervision de l’atelier ou de l’usine.

Le monde de l’atelier étant par définition frustre vis-à-vis de l’informatique, les bus de terrain sont en général plus simples, du fait des faibles ressources numériques embarquées dans les capteurs et actionneurs industriels, et plus robustes face aux perturbations externes que les bus informatiques traditionnels.

De fait, il s’agit de la couche applicative correspondant au niveau 7 du modèle OSI (Open Systems Interconnection) proposé par l'ISO, standardisant les communications en réseau de tous les systèmes informatiques, qui décrit les fonctionnalités nécessaires à la communication et l'organisation de ces fonctions. Aujourd’hui plus de 30 ans après leur apparition, une vingtaine de bus de terrain se partage le marché : Bus CAN ; CANopen ; Modbus ; Profibus ; ARCnet ;EtherCAT…

Ce dernier, acronyme de Ethernet for Control Automation Technology, est un système ouvert temps réel basé sur Ethernet, originellement développé par Beckhoff, spécialiste allemand des systèmes d’automatisation industrielle basés sur PC. Il a été présenté pour la première fois à la Foire de Hanovre en 2003.

De fait, EtherCAT était l’adaptation à Ethernet du premier bus de terrain de Beckhoff, baptisé Lightbus, présenté en 1989. D’ailleurs le nom du projet était Fast Lightbus. Afin d’accélérer le déploiement d’EtherCAT, Beckhoff décida d’en faire un standard ouvert et s’impliqua fortement dans la création en 2005 de l’EtherCAT Technology Group (ETG), qui compte aujourd’hui plus de 2 300 sociétés membres dans 50 pays, ainsi que dans l’adoption d’EtherCAT comme norme IEC.

Les interfaces esclaves EtherCAT sont aujourd’hui disponibles sur les micro-processeurs standard, un port Ethernet quelconque suffit en tant que maître. Et les domaines d’application sont on ne peut plus variés : des machines d'emballage ultrarapides aux aciéries complètes ; des robots aux installations de découpe ; des tunnels de séchage aux éoliennes… Notons que tout cela a été possible avec la version originelle d’EtherCAT, qui n’a connu en 10 ans que des extensions sans modification de son noyau. Et de fait, les équipements utilisant EtherCAT en 2003 sont toujours compatibles avec ceux de 2013.

N’est-ce pas là le meilleur argument pour séduire des industriels toujours en quête de stabilité quand il s’agit d’informatique industrielle et affronter les 10 années à venir !

Et ça, c’est nouveau !

Jean-François Prevéraud

Pour en savoir plus : http://www.ethercat.org

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Viande in vitro, végétal... Frédéric Wallet dresse le menu de demain

Dans ce nouvel épisode de « Demain dans nos assiettes », notre journaliste reçoit Frédéric Wallet. Chercheur à l'Inrae, il est l'auteur de Manger Demain, paru aux...

Écouter cet épisode

La fin du charbon en Moselle

La fin du charbon en Moselle

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Cécile Maillard nous emmène à Saint Avold, en Moselle, dans l'enceinte de l'une des trois dernières centrales à charbon de...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

VILLE DE CALLAC

Technicien des Services Techniques H/F

VILLE DE CALLAC - 31/03/2022 - CDD - CALLAC DE BRETAGNE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

01 - BOURG HABITAT

Missions de diagnostics de performance énergétique

DATE DE REPONSE 21/06/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS