Le brut finit en forte baisse avec le rebond du dollar

NEW YORK (Reuters) - Le pétrole brut léger américain a terminé en baisse de près de 2,0% jeudi, sur le marché new-yorkais, le rebond du dollar ayant incité les investisseurs à prendre leurs bénéfices avant la publication vendredi des chiffres de l'emploi américain.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le brut finit en forte baisse avec le rebond du dollar

Le contrat novembre a fini sur une perte de 1,56 dollar, soit 1,87%, à 81,67 dollars le baril, après avoir atteint en séance un plus haut de cinq mois à 84,43 dollars.

Au moment de la clôture du New York Mercantile Exchange, le Brent cédait 1,70 dollar (2,0%) à 83,36 dollars.

"Les cours des contrats sur le brut reviennent sur terre, réagissant avec un temps de retard à des statistiques préoccupantes montrant une forte hausse des stocks de brut la semaine dernière", explique Phil Flynn, analyste à PFGBest Research.

"Les investisseurs dans le pétrole sont également plus prudents et prennent leurs bénéfices avant la statistique clef de l'emploi vendredi, au cas où les chiffres seraient mauvais", ajoute-t-il.

Les économistes tablent sur une stabilité du marché du travail en septembre après la destruction de 54.000 emplois le mois précédent. L'enquête ADP publiée mercredi a toutefois fait état de 39.000 suppressions d'emplois dans le secteur privé au cours de cette période. (voir )

Avant de se retourner à la baisse, les cours du baril avaient été soutenus par le recul du dollar face à l'euro dans la perspective de l'annonce éventuelle de nouvelles mesures de soutien à l'économie par la Réserve fédérale.

Mais l'euro a par la suite effacé ses gains, les investisseurs jugeant sa progression exagérée et trop rapide.

Robert Gibbons, Gwénaelle Barzic pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS