Le Brexit pourrait amener Airbus à délocaliser, selon le Sunday Times

LONDRES (Reuters) - Airbus pourrait délocaliser de Grande-Bretagne la production de nouveaux modèles d'avions si ses exigences "non-négociables" en matière de liberté de circulation de ses employés et de barrières douanières ne sont pas respectées dans le cadre des futures négociations sur le Brexit, a déclaré Fabrice Brégier, cité par le Sunday Times.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Brexit pourrait amener Airbus à délocaliser, selon le Sunday Times
Airbus pourrait délocaliser de Grande-Bretagne la production de nouveaux modèles d'avions si ses exigences "non-négociables" en matière de liberté de circulation de ses employés et de barrières douanières ne sont pas respectées dans le cadre des futures négociations sur le Brexit, a déclaré Fabrice Brégier, directeur général délégué d'Airbus cité par le Sunday Times. /Photo prise le 18 avril 2017/REUTERS/Régis Duvignau

La Grande-Bretagne doit commencer le 19 juin ses négociations avec l'Union européenne sur les termes de sa sortie de l'UE. Fabrice Brégier, directeur général délégué d'Airbus, a déclaré que l'accord qui sortira de ces négociations devrait permettre aux employés de l'avionneur européen, en provenance du monde entier, d'entrer facilement en Grande-Bretagne, devrait garantir l'absence de droits de douane sur les composants des avions et devrait garantir le maintien de certaines normes réglementaires. Sinon, la Grande-Bretagne prendrait le risque de voir Airbus délocaliser sa production à l'avenir, a-t-il dit.

"Pour les nouvelles productions, il est très facile d'avoir une nouvelle usine quelque part dans le monde. Nous aurions plein de propositions", a déclaré le directeur général délégué d'Airbus, cité par le Sunday Times. "Nous voulons rester en Grande-Bretagne, pourvu que les conditions pour travailler dans une organisation intégrée soient remplies", a-t-il ajouté. Airbus emploie plus de 10.000 personnes sur deux sites en Grande-Bretagne.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Pour Reuters, Alistair Smout; Bertrand Boucey pour le service français

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS