Quotidien des Usines

Le breton Ditek dépose son bilan

,

Publié le

Social

L'entreprise de 270 salariés spécialisée dans la maintenance des combinés de téléphonie mobile et fixe vient de déposer son bilan auprès du tribunal de commerce de Dinan (Côtes-d'Armor) qui statuera le 1er avril prochain sur une éventuelle prolongation de ses activités dans le cadre d'un redressement judiciaire.

Sans attendre le jugement, Ditek annonce la fermeture prochaine de deux de ses sites à Fougères en Ille-et-Vilaine et à Montauban dans le Tarn-et-Garonne. 65 salariés travaillent dans la première unité et 20 dans la seconde où Ditek a perdu des contrats de SAV émanant de groupes de téléphonie mobile. Ceux-ci ont en effet transféré cette activité en Chine compte-tenu du coût réduit de la main d'œuvre.

Les 4 autres sites de Ditek à Quévert près de Dinan, Granville (Manche), Evry (Essonne) et Strasbourg (Bas-Rhin) disposeraient d'un carnet de commandes suffisant pour le moment.

Stanislas DU GUERNY

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte