Le Brésil, premier client d’armes de la France

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Brésil, premier client d’armes de la France

Le chinois Geely aime les usines belges

Les Chinois sont dans l’automobile… sauf au salon de l’auto actuel à Paris, bizarrerie française comme on en fait parfois. Le constructeur chinois Geely lorgne en effet le site d’Opel à Anvers, fermé faute de repreneur. Geely est le groupe qui a racheté la marque Volvo à l’américain Ford. Avec ce premier rachat, il dispose déjà d’une usine en Belgique, dans la région d’Anvers. Il aurait tort de se priver de cette deuxième usine !

Commande indienne pour Areva

La construction de deux premiers réacteurs nucléaires de type EPR dans l'ouest de l'Inde devrait se confirmer d'ici la fin 2010, estime l'ambassadeur français en Inde cité mercredi dans le quotidien The Hindu. Point de chute prévu des deux EPR : Jaïtapur, dans l'Etat du Maharashtra. Areva espère profiter d'un des marchés du nucléaire civil les plus alléchants au monde: l'Inde veut se doter de 60 GW supplémentaires d'énergie nucléaire d'ici à 2030, soit 100 milliards d'euros d'investissements potentiels. L'Inde compte actuellement 17 réacteurs nucléaires en activité (dont deux construits par les Russes) qui fournissent 3% de l'électricité du pays. Le poids-lourd asiatique rêve de porter cette part à 25% en 2050.

Le Brésil, premier client d’armes de la France

Le Brésil, qui était au neuvième rang encore l'an dernier, est à présent le premier client export de la France. Une place toute temporaire : cette occupation de la première marche du podium est surtout due à la vente de 4 sous-marins de type Scorpène.
De manière plus structurelle, c’est avant tout le Moyen-Orient qui fait vivre les ingénieurs et les entreprises vantés à l’étranger par le ministère de la Défense. Arabie saoudite et Emirats arabes unis en tête, malgré les récents bruits peu flatteurs sur les chances d’exportation du Rafale.

La France a conforté en 2009, malgré la crise économique et financière, sa position de quatrième exportateur mondial d'armements. Elle a exporté 7,2% des armements dans le monde, derrière les Etats-Unis (52%), la Grande Bretagne (13,4%), la Russie (8,4%) et devant Israël (5,3%).


Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS