Le Brésil lance un appel d'offres pour un train à grande vitesse

BRASILIA (Reuters) - Le gouvernement brésilien a lancé mardi son appel d'offres pour la construction d'une ligne ferroviaire à grande vitesse entre Rio de Janeiro et Sao Paulo.

Partager

Le marché devrait représenter 19 milliards de dollars (15 milliards d'euros environ). Il constitue le projet d'infrastructure le plus ambitieux du pays.

Les entreprises intéressées ont jusqu'au 29 novembre pour faire parvenir leur dossier de candidature.

Le président Luiz Inacio Lula da Silva souhaite que cette ligne soit opérationnelle pour les Jeux olympiques de 2016, qui seront organisés à Rio. Mais il est plus probable que les premiers trains appelés à relier les deux villes à 280 km/h ne circuleront pas avant 2017.

La ligne à grande vitesse mettra Rio et Sao Paulo, distantes de 530 km, à 90 minutes l'une de l'autre, contre une heure en avion et six heures par la route.

D'après le ministre brésilien des Transports Paulo Sergio Passos, des entreprises française, allemande, japonaise, sud-coréenne, espagnole et chinoise ont exprimé leur intérêt.

Le groupe français Alstom, l'allemand Siemens et le japonais Mitsui seraient sur les rangs, selon les médias brésiliens.

Le vainqueur de l'appel d'offre sera connu le 16 décembre.

Fernando Exman et Bruno Peres, Henri-Pierre André pour le service français

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS