Le Bourses européennes accentuent leurs pertes à mi-séance

PARIS (Reuters) - Les Bourses européennes ont accentué leurs pertes vendredi à mi-séance, à leurs plus bas niveaux depuis plus de trois semaines, dans un climat de prudence avant le référendum constitutionnel en Italie qui risque d'ouvrir une période d'instabilité politique et d'interrompre l'assainissement des banques du pays.
Partager
Le Bourses européennes accentuent leurs pertes à mi-séance
Les Bourses européennes ont accentué leurs pertes vendredi à mi-séance. Vers 12h00 GMT, le CAC 40 perd 1,44%, le Dax recule de 1,08% et le FTSE cède 1,06%. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

Les derniers sondages publiés la semaine dernière, avant une période de "black-out", prédisaient une confortable victoire du "non". Mais selon certaines enquêtes parues dans la presse, le "oui" réduit l'écart.

À Paris, l'indice CAC 40 perd 1,44% à 4.494,46 points vers 12h00 GMT. À Francfort, le Dax recule de 1,08% et à Londres, le FTSE cède 1,06%. L'indice paneuropéen FTSEurofirst 300 abandonne 1,04%, l'EuroStoxx 50 de la zone euro 1,34% et le Stoxx 600 1,17%.

Les futures sur indices signalent une ouverture de Wall Street en repli de 0,2% à 0,5% en attendant le rapport sur l'emploi en novembre aux Etats-Unis, prévu à 13h30 GMT. Les économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne 175.000 créations de postes le mois dernier après les 161.000 annoncées pour octobre, avec un taux de chômage stable à 4,9%.

De bons indicateurs économiques américains, notamment sur l'activité manufacturière et les dépenses de construction publiés jeudi, ainsi que le plan massif de relance de la croissance de Donald Trump et enfin l'accord de l'Opep qui pourrait soutenir durablement les cours du pétrole renforcent les anticipations de relèvement des taux par la Réserve fédérale ce mois-ci et au-delà.

Les marchés estiment à 91% la probabilité que le Fed décide d'une hausse de taux lors de sa prochaine réunion des 13 et 14 décembre.

Depuis l'élection présidentielle américaine, les Bourses européennes ont sous-performé Wall Street, qui a atteint des records dans l'espoir que le programme économique de Donald Trump relance la croissance et l'inflation.

Certains investisseurs s'attendent à ce que cette tendance se poursuive, d'autant que l'Europe doit faire face à une série de scrutins dans les 12 mois à venir et qui commence dimanche, avec le référendum sur la réforme de la constitution en Italie et l'élection présidentielle en Autriche.

"De nombreux intervenants pensent que les traders vont continuer à privilégier les actions américaines plutôt que les européennes", écrit Marcus Huber, trader chez City of London Markets, dans une note à ses clients.

Sur le plan sectoriel, l'indice des ressources de base (-2,77%) accuse la plus forte baisse en Europe, affaibli par une poursuite des prises de bénéfices sur le cuivre. L'indice de l'énergie (-1,2%), qui suit la retombée du brut, et les banques (-1,5%), tirent aussi vers le bas.

Le secteur technologique (-1,78%) est affaibli par Aixtron qui perd 5,44% à la suite d'informations selon lesquelles Barack Obama est près de bloquer son rachat par le chinois FGC.

Dialog Semiconductor recule de 4,32%, dans le sillage de ses concurrents américains et asiatiques, les traders ayant évoqué un article de Digitimes, citant des fournisseurs taïwanais, selon lequel Apple réduit ses commandes pour son iPhone 7.

Le secteur immobilier surperforme, notamment Klépierre qui s'adjuge 1,4%, plus forte hausse du CAC 40, alors que Kepler Cheuvreux et Barclays sont passés à l'achat sur le titre.

Sur le marché des changes, le dollar marque aussi une pause, après avoir atteint un plus haut de neuf ans et demi face au yen, avant le rapport sur l'emploi américain qui pourrait diriger la tendance des prochaines séances.

La billet vert s'apprête à afficher sa première baisse hebdomadaire en quatre semaines face à l'euro et à un panier de devises.

Sur le front du pétrole, le Brent perd 1,5% après avoir atteint un pic de 16 mois jeudi, l'optimisme après l'accord de réduction de la production de l'Opep et de la Russie ayant cédé la place aux interrogations sur sa mise en place. Les analystes n'écartent pas l'éventualité que certains membres de l'Opep ne respectent pas les quotas qui leur ont été assignés.

(Avec Danilo Masoni, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé de Certification Clients Production Bio (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 21/01/2023 - CDD - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - KOUNGOU

Mise en place de vidéo protection.

DATE DE REPONSE 06/03/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS