Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le Bourget 2015 vu par Jean de La Fontaine

Olivier James , , , ,

Publié le

Si le célèbre poète s’était rendu au salon aéronautique du Bourget, qui s'est tenu du 15 au 21 juin, voici ce qu’aurait pu lui inspirer la moisson de commandes d’Airbus et de Boeing. Comment voir de la poésie dans l’impératif industriel auquel sont tenus les avionneurs :  produire tous les avions commandés par les compagnies aériennes. Même cette histoire a une morale...

Le Bourget 2015 vu par Jean de La Fontaine

 

 

 

 

 

L’avionneur et la compagnie

L’avionneur, ayant vendu tout l’été,

Se trouva fort dépourvu,

Quand le temps des livraisons fut venu.

Pas assez de petits morceaux

De voilure ou de hublots.

Il alla courber l’échine

Chez la compagnie sa voisine,

La priant d’accepter

Quelques délais pour subsister

Jusqu’à la saison nouvelle.

Je vous livrerai toutes vos ailes,

Avant dix ans, c’est capital,

Aéronefs et digital.

La compagnie n’est pas arrangeuse

C’est là son moindre défaut.

Que faisiez-vous au Paris Air Show ?

Dit-elle assez furieuse.

Nuit et jour à tout venant

Je vendais, ne vous déplaise.

Vous vendiez ? J’en suis fort aise.

Et bien ! Produisez maintenant.

Olivier James, d'après Jean de La Fontaine

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle