Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le boom des mémoires Dram profite davantage à SK Hynix et Micron qu’à Samsung

Ridha Loukil , , ,

Publié le

Selon le cabinet TrendForce, le marché mondial des mémoires Dram a explosé de 96% en 2017 à près de 72 milliards de dollars. Mais ce sont SK Hynix et Micron Technology qui profitent le plus de ce boom en doublant leurs ventes, alors que Samsung Electronics ne progresse que de 60%.

Le boom des mémoires Dram profite davantage à SK Hynix et Micron qu’à Samsung
Mémoires Dram de SK Hynix, l'un des gros bénéficiaires du boom du marché
© Micron

C’est une année faste pour les mémoires vives Dram. Après avoir dévissé de près de 10% en 2016, le marché mondial de ces puces a littéralement explosé de 76% en 2017 à 71,7 milliards de dollars. Un bond tiré à la fois par l’augmentation de la demande et l’envolée des prix qui aurait atteint en moyenne 67% selon la cabinet IC Insights. Du pain béni pour les trois fabricants qui se partagent 95% du marché mondial: les coréens Samsung Electronics et SK Hynix, et l’américain Micron Technology.

Part de Samsung chute à 45,7% en 2017

Mais paradoxalement, ce n’est pas Samsung Electronics, le numéro un incontesté du secteur, mais SK Hynix, le numéro deux, et Micron Technology, le numéro trois, qui profitent le plus de cette embellie exceptionnelle. SK Hynix augmente ses ventes de 90% à 20,3 milliards de dollars, portant sa part de marché à 28,4% en 2017, contre 26% en 2016. De son coté, Micron Technology booste les siennes de 96% à 15,1 milliards de dollars pour atteindre une part de 21% en 2017, contre 19% en 2016.

Samsung Electronics progresse moins vite que le marché avec une augmentation de 60% à 32,8 milliards de dollars. Résultat : il perd du terrain avec une part de marché en chute à 45,7% en 2017, contre 49% en 2016. Les grands clients semblent avoir privillégié  l’équilibrage de leurs sources d’approvisionnement en faveur de SK Hynix et Micron Technology.

Les fournisseurs taiwanais à la traine

Les trois principaux fabricants taiwanais, Nanya Technology, Winbond et Powerchip, n’ont pas su tirer parti des tensions sur le marché pour prendre de l’importance. A eux trois, ils ne détiennent que 4% du marché en 2017. En cause : leur retard technologique et leur incapacité à investir massivement dans l’expansion de leurs capacités de production.

Les puces mémoires sont considérées comme les commodités, sorte de matières premières de l'industrie électronique. Elle sont au coeur des PC, serveurs ou encore mobiles. Elles constituent l'un des trois postes les plus onéreux des équipements électroniques aux cotés du processeur et de l'écran.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle