Le Boeing 787 bloqué au sol

Boeing a dû suspendre les vols d'essais de son 787 Dreamliner, suite à des problèmes techniques. Le sujet est très sensible: le programme a déjà deux ans et demi de retard sur son calendrier initial.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le Boeing 787 bloqué au sol
La partie horizontale de l'empennage, qui pose problème aujourd'hui.

Boeing a annoncé la suspension des vols d'essais de son 787, confirmant ainsi une information du Seattle Times. Les stabilisateurs horizontaux situés sur la queue de l'appareil sont défectueux. Les 23 Dreamliner assemblés seront inspectés avant de nouveaux vols d'essais.

C'est l'Italien Alenia qui fournit la partie horizontale de l'empennage du 787. Selon le Seattle Times, Alenia aurait mal installé les attaches qui permettent de fixer cet élément au fuselage. Au coeur du problème on trouve de petites pièces composites, baptisées "shims", qui assurent la jonction entre les différentes parties de la structure. L'opération d'assemblage a été réalisée avec un couple trop important, en compressant excessivement ces "shims". Le résultat: une durée de vie réduite pour la jonction stabilisateurs/fuselage.

Le calendrier est maintenu

Une porte-parole de Boeing, Yvonne Leach, a voulu relativiser: "le problème est regrettable, mais sous contrôle", assure t'elle. Les réparations nécessaires ne devraient pas prendre plus de huit jours. L'avionneur américain affirme que le calendrier de développement de l'appareil reste le même. Le premier client, All Nippon Airways, devrait reçevoir comme prévu son Dreamliner fin 2010.

Si Boeing tient à rassurer, c'est que son projet 787 n'en est pas à son premier contretemps. Dans le calendrier originel, All Nippon Airways devait réceptionner son premier avion en mai 2008. La complexité de l'appareil, réalisé avec 50% de matériaux composites, est une des raisons de ces difficultés. Mais la principale reste la multiplication des fournisseurs.

Une chaîne d'approvisionnement complexe

Pour Bill Dugovich, porte parole d'un syndicat de cadres (SPEEA) chez Boeing, ce problème est "encore une nouvelle preuve que le circuit d'approvisionnement étendu de Boeing ne fonctionne pas."

La construction du Boeing 787 fait appel à 43 sous-traitants, répartis dans une dizaine de pays. Parmi eux on trouve Thales, Zodiac, Dassault Systèmes, Latécoère et Michelin, pour ne citer que les plus célèbres parmis les fournisseurs français.

La coordination de toutes ces entreprises est délicate, la défaillance d'une seule peut provoquer l'arrêt de tout le programme. Les jonctions entre différentes pièces complexes produites dans des pays différents ont posé de graves problèmes: la fixation de l'aile au fuselage a notamment causé des mois de blocage.

Malgré tous ces problèmes, le boeing 787 Dreamliner est déjà un formidable succès commercial. Avant même la première livraison, 866 commandes ont été enregistrées. La globalisation du réseau de fournisseurs a certainement eut un effet positif sur les ventes. Créer de l'activité pour mieux vendre des avions: la stratégie du donnant-donnant.

Partager

NEWSLETTER Aéro et Défense
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS