International

Le Boeing 737 MAX est "sûr", selon le patron du gendarme aérien européen

, , , ,

Publié le , mis à jour le 19/10/2020 À 08H14

Boeing se rapproche de la remise en service du 737 MAX. Le gendarme aérien européen a estimé le 16 octobre que l'avion était "sûr".

Le Boeing 737 MAX est sûr, selon le patron du gendarme aérien européen
Le Boeing 737 MAX est impliqué dans deux catastrophes aériennes qui ont fait 346 morts au total. /Photo d'archives/REUTERS/Shannon Stapleton
© SHANNON STAPLETON

L'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) s'estime satisfaite des modifications apportées au Boeing 737 MAX. "Notre analyse montre qu’il est sûr, et que le niveau de sécurité atteint est suffisamment élevé pour nous", a déclaré Patrick Ky, directeur exécutif de l'EASA, dans un entretien avec l'agence Bloomberg vendredi 16 octobre. L'EASA pourrait ainsi publier en novembre un projet de directive de navigabilité sur le 737 MAX.

Le 737 MAX est cloué au sol à travers le monde depuis mars 2019 après avoir été impliqué dans deux catastrophes aériennes qui ont fait 346 morts au total. Après ces accidents, Boeing a travaillé pendant des mois sur la mise à jour du système de contrôle de vol automatisé de l’avion.

Un troisième capteur attendu pour 2022

Le patron de l'EASA a tout de même souligné l'importance de développer un nouveau "capteur synthétique" pour améliorer la redondance des systèmes de l'avion en cas de dysfonctionnement sur les deux sondes d'angle d'attaque. "Nous pourrions atteindre des niveaux de sécurité encore plus élevés", a justifié Patrick Ky. Toutefois, le développement de ce nouveau capteur devrait seulement aboutir en 2022 pour la certification de la version 737 MAX 10.

Aux États-Unis, American Airlines a annoncé le 18 octobre qu'elle prévoyait de remettre en service ses Boeing 737 MAX pour des vols commerciaux d'ici à la fin de l'année 2020. Cette mesure reste soumise à nouvelle autorisation de vol de l'avion aux États-Unis par l'administration fédérale de l'aviation (FAA).

Début octobre, le patron de la FAA estimait que l'avionneur était "dans la dernière ligne droite" avant le retour du modèle controversé. La FAA devrait délivrer une nouvelle autorisation d'exploitation en novembre à la suite des modifications apportées par Boeing à ce modèle.

Les passagers seront prévenus

American Airlines compte effectuer une liaison quotidienne entre Miami et New York à l'aide du 737 MAX entre le 29 décembre et le 4 janvier. Les réservations seront ouvertes à partir du 24 octobre.

"Nous restons en contact avec la FAA et Boeing sur le processus de certification et nous allons continuer à actualiser nos programmes en fonction du calendrier de certification de l'appareil", déclare American Airlines dans un communiqué. La compagnie précise qu'elle préviendra les passagers qu'ils volent à bord d'un 737 MAX.

Avec Reuters (Ann Maria Shibu à Bangalore ; version française Bertrand Boucey)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte