Le blocage de Huawei coûterait 55 milliards d'euros aux opérateurs européens

par Gwénaëlle Barzic
Partager
Le blocage de Huawei coûterait 55 milliards d'euros aux opérateurs européens
Un éventuel bannissement en Europe des équipementiers télécoms chinois engendrerait un surcoût de l'ordre de 55 milliards d'euros à la charge des opérateurs télécoms européens pour déployer la 5G, selon les résultats d'une étude conduite par le groupement industriel de la GSMA. /Photo prise le 3 juin 2019/REUTERS/Aly Song

PARIS (Reuters) - Un éventuel bannissement en Europe des équipementiers télécoms chinois engendrerait un surcoût de l'ordre de 55 milliards d'euros à la charge des opérateurs télécoms européens pour déployer la 5G, selon les résultats d'une étude conduite par le groupement industriel de la GSMA.

Le chinois Huawei a été placé le 16 mai sur une liste noire aux Etats-Unis l'empêchant de se fournir auprès d'industriels américains, une décision qui a entraîné la défection de certains de ses fournisseurs et perturbé l'ensemble du secteur technologique.

Washington pense que Pékin pourrait se servir de Huawei à des fins d'espionnage, des soupçons balayés par le premier équipementier mondial à de nombreuses reprises.

Si l'Australie et la Nouvelle-Zélande ont décidé de l'exclure de leurs réseaux mobiles de cinquième génération, en cours de déploiement, les pays européens avancent pour l'heure en ordre dispersé.

La GSMA, une association qui rassemble près de 750 opérateurs et constructeurs de téléphonie mobile dans le monde, a conduit le mois dernier une étude en vue d'évaluer l'impact pour les opérateurs européens, dont Huawei est un important fournisseur, d'éventuelles restrictions concernant leur approvisionnement auprès des équipementiers chinois.

L'étude, que Reuters a pu consulter, montre qu'une telle mesure engendrerait des surcoûts de l'ordre de 55 milliards d'euros pour les opérateurs télécoms de la région.

Elle se traduirait en outre par un retard moyen de 18 mois par rapport au calendrier initial dans le déploiement de la dernière génération de téléphonie mobile, qui doit permettre de nouveaux usages dans des domaines importants tels que la santé connectée, les véhicules connectés ou encore la ville "intelligente".

Ce retard serait lié pour partie aux difficultés que pourraient rencontrer les autres équipementiers - Ericsson, Nokia et Samsung - pour répondre à l'ensemble de la demande.

Il s'expliquerait aussi par le délai nécessaire à certains opérateurs pour assurer la transition vers de nouveaux équipements.

Au global, selon cette étude, le retard que prendrait ainsi l'Europe dans la 5G pourrait se traduire par un manque à gagner économique de l'ordre de 45 milliards d'euros à l'horizon 2024.

(Gwénaëlle Barzic, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS