Le blindé franco-russe cale à cause de la crise ukrainienne... et de la Suède

Sous la pression du gouvernement suédois, le groupe nordique Volvo aurait contraint sa filiale Renault Truck Defense à geler sa coopération avec le fabricant russe Ural Vago Zavod en vue de concevoir un nouveau blindé dédié aux marchés exports.  

Partager
Le blindé franco-russe cale à cause de la crise ukrainienne... et de la Suède

La crise ukrainienne va-t-elle faire capoter définitivement le projet de coopération d'un blindé franco-russe ? Le programme initié l'an dernier pour le développement d'un nouveau véhicule blindé entre Renault Trucks Defense et son partenaire russe Ural Vago Zavod (UVZ) est pour l'instant gelé. "C'est en stand-by. Nous sommes en attente de décisions gouvernementales", confirme-t-on du côté de Renault Trucks Defense (RTD). Cette filiale à 100% du fabricant suédois Volvo depuis 2011, réalise l’intégralité de sa production d'engins blindés et de sous-ensembles mécaniques en France et emploie directement environ 1 500 personnes sur plusieurs sites industriels.

A travers cette coopération, les russes sont venus chercher l'expertise en matière de chaîne cinématique (moteur, boîte de vitesse, pont...) de RTD pour développer un nouveau véhicule à 8 roues motrices de 30 tonnes pour les marchés à l'exportation. Si on est loin encore de l'industrialisation, plusieurs usines françaises pouvaient être associées au programme comme celles de Limoges (Haute-Vienne), de Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) ou encore celle de Marolles-en-Hurpoix (Essonne).

Pas de sanction côté français

"Cela bloquerait plutôt du côté des Suédois. Le gouvernement aurait demandé au groupe Volvo de suspendre sa coopération. C'est une mauvaise surprise pour les Russes qui pensaient négocier avec un industriel français", croit savoir un spécialiste dans le domaine de l'armement. De son côté, le ministère français de la Défense explique ne pas avoir aujourd'hui imposé aux industriels hexagonaux de geler leurs coopérations militaires avec leurs homologues russes et que seules les coopérations d'Etat à Etat étaient suspendues. La phase 2 des sanctions concerne en effet des individus tandis que la phase 3, si elle était activée, toucherait des secteurs économiques.

L'autre grand dossier de coopération militaire concerne la vente de deux navires porte hélicoptères (BPC) à la Russie pour un montant estimé de 1,2 milliard d'euros. Le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian avait renvoyé en mars dernier la décision ou non de suspendre la vente au moment de la livraison programmée du premier bâtiment, c'est à dire en octobre prochain.

Enfin dans le domaine des coopérations militaires dans le secteur aéronautique, les enjeux sont moindres. De l'aveu même de Marwan Lahoud, président du Gifas (groupement des Industries françaises aéronautiques et spatiales), "il n'y en a pas tant que ça".

Hassan Meddah

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

RENAULT TRUCKS

+ 77 000 Décideurs

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

77 - Nemours

Entretien et dépannage des logements (vacants/occupés) et des parties communes sur le patrimoine de Val du Loing Habitat

DATE DE REPONSE 09/09/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS