Le bitcoin chute de plus de 10% sur des craintes de réglementation

par Tom Wilson
Partager
Le bitcoin chute de plus de 10% sur des craintes de réglementation
Le bitcoin a chuté de plus de 10% au cours du week-end, tombant à un plus bas de deux semaines sous le contrecoup des velléités grandissantes de réglementation des cryptomonnaies après l'annonce par Facebook de son projet de monnaie numérique Libra. /Photo d'archives/REUTERS/Mike Segar

LONDRES (Reuters) - Le bitcoin a chuté de plus de 10% au cours du week-end, tombant à un plus bas de deux semaines sous le contrecoup des velléités grandissantes de réglementation des cryptomonnaies après l'annonce par Facebook de son projet de monnaie numérique Libra.

Le bitcoin est tombé lundi sous les 10.000 dollars à 9.855 dollars, un plus bas depuis le 2 juillet, avant de se reprendre pour repasser au-dessus de ce seuil.

La plus connue des cryptomonnaies avait chuté de 10,4% sur la seule journée de dimanche, sa plus forte baisse quotidienne depuis le début de l'année.

Les appels à la vigilance de la part de responsables politiques et de régulateurs financiers se sont multipliés depuis l'annonce par Facebook de son projet Libra, aussi bien sur le fondement de la protection des consommateurs que de celle de la vie privée ou d'un risque systémique présumé.

Le président américain Donald Trump a critiqué le bitcoin et les cryptomonnaies la semaine dernière et demandé à ce que leurs émetteurs soient soumis aux réglementations américaine et mondiale s'ils veulent "devenir des banques".

Le cours du bitcoin, qui n'avait initialement pas réagi à la mise en garde de Trump, s'est orienté à la baisse après les déclarations du président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, appelant Facebook à répondre aux inquiétudes soulevées par son projet en matière de respect de la vie privée et de blanchiment.

"L'un et l'autre (Tump et Powell, NDLR) ont accru le risque extrême que les Etats-Unis sévissent contre lui (le projet Libra, NDLR) d'une manière ou d'autre autre", a dit Jamie Farquhar, de la société de gestion spécialisée sur les cryptomonnaies NKB Group.

Illustrant l'attention croissante que suscitent les projets de Facebook, les autorités japonaises ont mis en place un groupe de travail pour examiner les conséquences potentielles du projet Libra sur la politique monétaire et la réglementation financière, ont dit des sources gouvernementales à Reuters.

Le sujet a été ajouté à l'agenda du G7 des ministres des Finances qui se tiendra à Chantilly les 17 et 18 juillet et le groupe de travail ad hoc, constitué en juin et dirigé par Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne, présentera un pré-rapport à cette occasion.

Le bitcoin avait bondi de près de 55% en neuf séances après l'annonce par Facebook de son projet Libra le 18 juin, atteignant un plus haut de 18 mois à près de 14.000 dollars, porté par les espoirs d'une adoption massive des monnaies alternatives.

Facebook a prévu de lancer le Libra dans le courant du premier semestre 2020, avec 28 partenaires, dont Mastercard, Visa, Spotify Technology, PayPal Holdings, eBay, Uber Technologies et Vodafone Group, réunis dans une association.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS