Le BIT envisage un chômage fort en France au 3e trimestre

Le taux de chômage en France au sens du Bureau international du Travail (BIT) a augmenté de 0,1 point au troisième trimestre à 9,9 % en métropole (10,3% en incluant les départements d'outre-mer), selon les données publiées le 6 décembre par l'Insee.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le BIT envisage un chômage fort en France au 3e trimestre

Le taux pour la France métropolitaine se situe à son plus haut niveau depuis le troisième trimestre 1999. Le taux du deuxième trimestre a été révisé en hausse de 0,1 point pour la métropole.

Le nombre de chômeurs ressort à 2,826 millions en métropole, soit 29 000 de plus qu'au deuxième trimestre.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Plus généralement en France métropolitaine, 3,6 millions de personnes ne travaillent pas mais souhaitent travailler, qu'elles soient ou non disponibles dans les deux semaines pour travailler et qu'elles recherchent ou non un emploi, note l'Insee.

Le taux d'emploi des 15-64 ans est stable à 63,9 %.

Le taux d'emploi en CDI augmente de 0,2 point et s'établit à 49,1 % de la population des 15-64 ans. Le taux d'emploi en CDD/intérim baisse de 0,1 point à 6,6 %.

L'Insee ne publie plus de taux de chômage mensuel depuis 2006, après une polémique sur sa méthode de calcul.

Selon les chiffres publiés fin novembre par le ministère du Travail et Pôle Emploi, le chômage a une nouvelle fois bondi au mois d'octobre, augmentant pour le 18e mois consécutif pour atteindre son plus haut niveau depuis 14 ans et demi.

Le nombre de demandeurs d'emploi en catégorie A (ceux n'ayant exercé aucune activité) a augmenté de 45 400 (+1,5 %) en octobre en France métropolitaine, pour atteindre 3 103 300, son niveau le plus élevé depuis avril 1998. Sur un an, la progression en catégorie A est de 10,6 %.

En tenant compte des personnes exerçant une activité réduite (catégories B et C), le nombre de demandeurs d'emploi a progressé de 1,6 %, soit 71.500 personnes de plus, pour atteindre 4 587 000 (+9,4 % sur un an).

Avec les départements d'outre-mer, le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C est de 4 870 800.

(avec Reuters, Jean-Baptiste Vey)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS