Le big data pour optimiser le trafic aérien

Le trafic aérien, s'il est mal optimisé, coûte cher à l'environnement et à la collectivité. Un problème décuplé par l'augmentation du nombre de vols. Le programme européen Sesar (Single European Sky ATM Research), s'est emparé de cette problématique. Les technologies du big data devraient être déterminantes pour sa réussite.

Partager
Le big data pour optimiser le trafic aérien

Avec une flotte mondiale et un trafic de passagers qui vont doubler d'ici une vingtaine d'années, les responsables de la gestion du trafic aérien ont un sérieux problème. Comment absorber de tels volumes, alors même que le ciel européen est déjà congestionné ? C'est à cela que doit servir le programme européen Sesar, lancé en 2007, qui doit durer au-delà de 2020.

« On gaspille 7,8 millions de tonnes de carburant par an à cause d'une mauvaise gestion du trafic aérien », lance Pierre Fossier, directeur technique à la division Systèmes terrestres et aériens de Thales.

Les enjeux sont économiques, environnementaux et liés à la sécurité. Parmi les pistes étudiées, l'une concerne l'amélioration des trajectoires des avions. Elle pourrait faire économiser 4 milliards d'euros par an ! Les technologies du numérique aideront notamment à améliorer les communications avec le sol et les autres avions, pour éviter le risque de se présenter au même moment à l'atterrissage et aplanir la trajectoire dans les phases de décollage et d'atterrissage.

Connecter tous les acteurs du trafic aérien en Europe

À partir de 2018, entre cent et deux cents A 320 utilisant des lignes aériennes régulières seront équipés d'un logiciel d'optimisation de trajectoire pour effectuer un test grandeur nature. Cela supposera aussi des équipements spécifiques dans les tours de contrôle, de façon à faciliter les échanges de données, et anticiper les facteurs de retard, comme les déroutements visant à éviter un orage.

La numérisation du contrôle aérien français est d'ailleurs en cours, jusqu'en 2017. Dans l'avion, au lieu des échanges vocaux, pas toujours très audibles, les communications des pilotes seront numérisées et transmises via un réseau sécurisé. À terme, avec l'accroissement du trafic, les volumes échangés risquent d'augmenter fortement.

Pour gérer ce basculement vers le big data, Sesar a prévu d'implémenter le système Swim (System Wide Information Management). Ce réseau d'échanges d'informations, un datalink sécurisé, connecte tous les acteurs du trafic aérien en Europe, pour « s'assurer que l'information nécessaire sera disponible à tout moment, au bon endroit et au niveau de qualité requis », précise Pierre Bachelier, responsable de la gestion du trafic aérien chez Airbus. Cela couvre les données liées aux aéroports ou à l'espace aérien, les informations météorologiques, les plans de vol et toutes les informations liées au contrôle aérien. Techniquement, les solutions sont sur étagère. Reste à les déployer, ce qui devrait être fait à partir de 2020.

ÉCONOMIES ET SÉCURITÉ

Lancé officiellement en 2007, le programme européen Single European Sky ATM Research, Sesar, d'un coût global de 20 milliards d'euros, sera déployé entre 2014 et 2020 en plusieurs phases, et des déploiements supplémentaires sont prévus au-delà de 2020. Il s'est donné pour objectifs de réduire la consommation de carburant par vol de 2,8 % et de diminuer de 40 % les risques d'accidents. La plupart des industriels, des aéroports et des responsables de la navigation aérienne (comme la Direction générale de l'aviation civile, DGAC, en France) en sont parties prenantes.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS