Le bénéfice trimestriel de Goldman Sachs baisse moins qu'attendu

(Reuters) - Goldman Sachs a annoncé mercredi une chute de 56% de son bénéfice au quatrième trimestre, conséquence de la chute des revenus de trading et de banque d'investissement, mais ses résultats dépassent les estimations des analystes, considérablement réduites ces dernières semaines.

Partager

La première banque d'affaires américaine par les actifs a dégagé sur les trois derniers mois de 2011 un résultat de 978 millions de dollars (763 millions d'euros), soit 1,84 dollar par action, contre 2,2 milliards (3,79 dollars/action) un an plus tôt sur la même période.

Les analystes attendaient en moyenne un BPA de 1,24 dollar selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Le titre Goldman Sachs gagnait 1,4% à 99 dollars dans les transactions en avant-Bourse après la publication de ces résultats.

"En dépit d'une faiblesse saisonnière et d'un contexte opérationnel difficile, Goldman est en mesure, au moins, de faire bonne figure", commente Gary Townsend, président de Hill-Townsend Capital.

Le quatrième trimestre a été marqué par une forte volatilité sur les marchés d'actions et d'obligations, liée notamment à la crise de la dette dans la zone euro, ce qui a conduit beaucoup d'investisseurs à réduire leur exposition aux produits risqués et à retarder les opérations de fusions-acquisitions comme les émissions de titres.

En conséquence, Goldman Sachs et ses concurrents comme JPMorgan Chase & Co ou Citigroup ont vu se dégrader la rentabilité de leurs activités de marchés.

Le produit net bancaire de Goldman Sachs a reculé de 30% sur octobre-décembre à six milliards de dollars. Parallèlement, ses dépenses d'exploitation ont diminué de 7% à 4,8 milliards et ses provisions pour impôts et taxes ont été réduites de 78% à 234 millions.

Ces deux derniers facteurs ont permis à la banque d'afficher des résultats supérieurs aux estimations prudentes établies par les analystes financiers ces dernières semaines.

Mi-décembre, Roger Freeman, analyste de Barclays, avait ainsi abaissé son estimation du bénéfice de Goldman Sachs au quatrième trimestre à 75 cents par action, en expliquant que 2011 serait "une autre année à oublier" pour Wall Street.

Lauren Tara LaCapra, Marc Angrand pour le service français, édité par Catherine Monin

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

CHEF DE PROJET IT F/H

Safran - 22/11/2022 - CDI - Vélizy-Villacoublay

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

49 - Cholet

Prestation de surveillance et de sécurité par vigile de l'accueil de la CAF de Maine-et-Loire

DATE DE REPONSE 06/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS