Le bénéfice net de Prada inférieur aux attentes au 3e trimestre

HONG KONG/MILAN (Reuters) - Prada a fait état vendredi d'une croissance plus faible que prévu de son bénéfice au titre du troisième trimestre et a annoncé que ses ventes en Europe pourraient enregistrer un repli annuel sur les deux derniers mois de l'année.

Partager

"Nous attendons encore les chiffres définitifs mais nous devrions enregistrer une légère baisse annuelle en Europe, mais pas au niveau mondial", a déclaré Patrizio Bertelli administrateur délégué du groupe lors d'une conférence téléphonique.

La société milanaise de prêt-à-porter de luxe a annoncé une croissance de 8,6% de son bénéfice net à 132,64 millions d'euros au troisième trimestre, des ventes solides dans la région Amérique et au Japon ayant permis de compenser une moindre croissance en Europe et en Chine.

Les trois économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 154 millions d'euros.

Par ailleurs, le chiffre d'affaires a progressé de 7,1% à 848 millions d'euros.

Comme ses concurrents, les ventes du groupe en Chine, qui représentent habituellement un quart de ses ventes totales, ont pâti de la campagne contre les dépenses somptuaires lancée au second semestre 2012 par Pékin.

Prada a en outre précisé que la croissances des ventes avait ralenti en Chine car ses deux magasins phares de Hong Kong et de Macau étaient en travaux.

Toutefois, Patrizio Bertelli a ajouté que la demande des consommateurs chinois à l'étranger était restée solide.

Il a par ailleurs expliqué que le groupe allait augmenter le budget alloué à la communication de sa marque Miu-Miu, dont les ventes ont reculé de 2% au troisième trimestre alors que celles de la marque Prada ont augmenté de 10%.

"Le développement de la marque Miu-Miu est un élément clé pour accroître la dynamique de croissance dans le futur", a expliqué Luca Solca, analyste chez Exane BNP Paribas.

Le titre Prada a clôturé en hausse de 0,2% jeudi à Hong Kong avant la publication des résultats du troisième trimestre.

Donny Kwok et Lee Chyen Yee, Constance De Cambiaire pour le service français

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS