Le bénéfice de Macy's dépasse les attentes au 3e trimestre, bond du titre

CHICAGO (Reuters) - Macy's a annoncé jeudi un bénéfice supérieur aux attentes au troisième trimestre et une hausse de sa marge grâce à un strict contrôle de ses stocks.
Partager
Le bénéfice de Macy's dépasse les attentes au 3e trimestre, bond du titre
Macy's a annoncé jeudi un bénéfice supérieur aux attentes au troisième trimestre et une hausse de sa marge grâce à un strict contrôle de ses stocks. /Photo prise le 25 septembre 2017/REUTERS/Jeffrey Dastin

L'action du distributeur américain gagne environ 3% dans les premiers échanges à Wall Street en réaction à ces résultats. Le titre était en baisse en avant-Bourse, affecté comme le reste du secteur par la publication des comptes de son concurrent Kohl's, qui a annoncé un bénéfice trimestriel inférieur aux prévisions.

Macy's a toutefois fait état également d'une baisse plus importante que prévu de ses ventes à magasins comparables sur le trimestre.

Les chaînes de grands magasins souffrent de la désaffection des centres commerciaux et de la forte concurrence des distributeurs en ligne tels qu'Amazon.com, qui pratiquent généralement des prix bas. Pour répondre à ce nouveau défi, Macy's a été amené à fermer des magasins, à contrôler ses stocks, à lancer une gamme de produits bon marché et à céder des biens immobiliers de premier plan.

Le bénéfice net part du groupe est ressorti à 36 millions de dollars, ou 12 cents par action, au troisième trimestre clos le 28 octobre, contre 17 millions de dollars, ou 5 cents, un an plus tôt. Hors éléments exceptionnels, Macy's a dégagé un bénéfice de 23 cents par action, alors que les analystes anticipaient en moyenne 19 cents.

Les ventes des magasins ouverts depuis plus d'un an, dont celles des magasins opérant sous licence, ont reculé de 3,6%. Les analystes attendaient en moyenne une baisse de 2,6%, selon Thomson Reuters I/B/E/S.

Les ventes nettes ont diminué de 6,1% à 5,28 milliards de dollars, en baisse pour un onzième trimestre consécutif en raison d'une réduction du nombre de magasins par rapport à l'année précédente. L'estimation moyenne des analystes était de 5,31 milliards de dollars.

Sur un an, la marge brute a légèrement progressé de 0,1 point à 39,9%. Le coût des ventes est passé de 3,39 milliards de dollars à 3,18 milliards de dollars.

(Richa Naidu à Chicago et Sruthi Ramakrishnan à Bangalore, Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Nouveau

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS