Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Matières premières

Le belge Indaver va investir 40 millions d’euros à Dunkerque

, , , ,

Publié le

La société belge Indaver va implanter une unité de recyclage de résidus de production chlorés sur la zone industrielle du port de Dunkerque (Nord), à Loon Plage. Cet investissement de 40 millions d’euros devrait générer la création de 20 emplois d’ici 2018.

Le belge Indaver va investir 40 millions d’euros à Dunkerque © Indaver

C’est sur la zone industrielle du port de Dunkerque, précisément à Loon Plage (Nord), que le belge Indaver va implanter son unité de production IndaChlor. Cette usine disposera d’une capacité de traitement de 40 000 tonnes de résidus de production et des flux résiduels chlorés afin de récupérer le chlore sous forme d’acide chlorhydrique. Elle valorisera l’énergie produite. "L’acide chlorhydrique est un produit largement employé par les industries chimique, pétrochimique, métallurgique et agro-alimentaire. Indaver désire mettre en place une économie circulaire à la fois sûre et respectueuse de l’environnement", précise Paul De Bruycker, CEO d’Indaver.

Une économie circulaire

Particularités du dossier : Indaver va, d’une part, livrer, par une canalisation spécifique, de l’acide chlorhydrique à un autre industriel belge qui s’installe à proximité : il s’agit d’Aliphos, la filiale d’Ecophos.

Ce dernier a annoncé, en février 2016, sa décision de construire une usine de production de phosphate alimentaire d'un montant de 75 millions d’euros qui devrait générer la création d’une centaine de créations d’emplois à l’horizon 2017.

D’autre part, l’énergie produite lors du processus de traitement par IndaChlor sera également valorisée. La nouvelle installation fournira cette vapeur à l’industrie locale par canalisation également.

Le groupe Indaver est spécialisé dans la gestion des déchets ménagers et industriels, notamment dans les secteurs de la pharmacie, de la chimie et de la métallurgie. La société emploie 1 680 salariés et est une filiale du groupe belge de logistique portuaire et pétrochimique Katoen Natie, présent notamment au Havre, à Rouen et à Marseille.

Indaver affiche, pour l’exercice 2014, un chiffre d’affaires de 533 millions d’euros, réalisé à hauteur de 201 millions d’euros en Belgique. Le solde, à parts égales, est généré par les activités du groupe en Irlande et Grande-Bretagne, en Allemagne et au Pays-Bas. Au travers de ses différentes implantations, Indaver traite annuellement plus de 5 millions de tonnes de déchets. En arrivant à Dunkerque, Indaver signe sa première implantation en France.

En février 2016, le groupe Katoen Natie avait annoncé son projet de construire, via sa filiale Indaver, dix usines de recyclage de plastique en Europe. "L'objectif est de transformer chaque année 1 million de tonnes de déchets plastiques en produits chimiques", avait précisé Fernand Huts, le PDG du groupe anversois Chaque usine devrait coûter 80 millions d'euros et engendrer la création d'une quarantaine d'emplois.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

1000 INDICES DE REFERENCE

  • Vous avez besoin de mener une veille sur l'évolution des cours des matières, la conjoncture et les coûts des facteurs de production
  • Vous êtes acheteur ou vendeur de produits indexés sur les prix des matières premières
  • Vous êtes émetteur de déchets valorisables

Suivez en temps réel nos 1000 indices - coût des facteurs de production, prix des métaux, des plastiques, des matières recyclées... - et paramétrez vos alertes personnalisées sur Indices&Cotations.

 

LES DOSSIERS MATIERES

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle