Le beaujolais nouveau en trois chiffres

Comme le veut un décret de 1986, c'est le 15 novembre, troisième jeudi du mois de novembre que le beaujolais nouveau fait son grand retour sur les tables. Notes de fruits rouges, légèrement acidulés, le millésime 2018 s'annonce bon selon les producteurs. Retour en 3 chiffres sur ce phénomène.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Le beaujolais nouveau en trois chiffres
Le beaujolais nouveau revient sur les tables ce 15 novembre.

17 millions d’euros de Chiffre d'Affaires

Avant d'être un phénomène convivial, l'arrivée du beaujolais nouveau est surtout un événement économique dont les ventes ont généré plus de 17 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017. Phénomène exceptionnel dans le domaine du vin : 85% de ce résultat est réalisé sur les 10 premiers jours. Au total, plus de 189 000 hl, soit 24 millions de bouteilles du vin ont été vendues en 2017 . Une production qui représente plus de 25 % du total du vignoble beaujolais.

40% de la production à l'exportation

N'en déplaise à Donald Trump, si les Français ne manquent pas à la tradition du beaujolais nouveau ce sont surtout les étrangers, aux premiers rangs desquels les japonnais, qui, en 2016, ont acheté 47 000 hl (soit 6.3 millions de bouteilles), ainsi que les américains, les chinois, les anglais et les canadiens qui réclament le beaujolais.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

En effet, 40% de la production est destinée à l'export, ce qui en fait l'un des vins français les plus vendus à l'étranger.

-7,7% au Japon

Des bons chiffres qui ne cachent toutefois pas un désamour de plus en plus marqué pour le beaujolais. Au Japon, pays historique pour ce vin d'automne, les ventes ont reculé de 7,7% en volume en 2017 et de 7,5% en valeur. En 2011, on y vendait plus de 8 millions de bouteilles, soit 2 millions de plus qu'en 2017. Un repli expliqué par le succès croissant des vins nouveaux venant d'Italie, d'Espagne ou d'Amérique du Sud.

Pour se maintenir, les producteurs de beaujolais tablent aujourd'hui sur une montée en gamme. Une stratégie qui fonctionne puisqu'en 2017, les crus affichent une hausse de 14%. Ces chiffres permettent ainsi au Beaujolais d'être parmi les vins les mieux exportés de l'hexagone.

Partager

NEWSLETTER Agroalimentaire
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS