Le B-TP tisse sa toile

Avec 21 % des PME-PMI du bâtiment connectées à Internet, les sites spécialisés trouvent une audience de choix.

Partager

Le B-TP tisse sa toile

Bien qu'à la traîne sur Internet face à d'autres secteurs d'activité, les professionnels du bâtiment et de la construction disposent d'ores et déjà d'une offre de services en ligne assez étoffée. Passant la vitesse supérieure avec de nombreux lancements de plates-formes " B-to-B ", le B-TP est en train de tisser sa toile sur Internet. Au programme de ces sites professionnels : appels d'offres, annuaires professionnels, ventes de matériaux, etc. Comment réduire de 15 % la durée des chantiers ? Il suffit de négocier sur Internet, répondent les créateurs français du site Build-Online. Cette plate-forme marchande, lancée en Irlande en décembre et au Royaume-Uni en janvier, ouvre ses portes en France, avec le soutien de Viventures, le fonds de capital-risque de Vivendi, avant d'attaquer l'Allemagne et l'Espagne. Le marché du B-TP sur Internet semble tellement prometteur que la start-up a réussi à boucler un tour de table de plus de 105 millions de francs. Très confiants, les fondateurs, Brian Moran, treize ans d'expérience dans la maîtrise d'oeuvre dans le bâtiment, et Mark Suster, ancien responsable du commerce électronique chez Andersen Consulting, tablent sur 19 milliards de francs de transactions sur le site dès sa première année de fonctionnement. Miser sur les appels d'offres plus que sur la publicité Bricsnet.fr, d'origine belge, a, lui, déjà ouvert ses portes en France. Le portail de ce spécialiste de l'AEC (architecture engineering construction) s'est enrichi par des achats successifs aux Etats-Unis et en Allemagne. Avant lui, des précurseurs s'étaient déjà établis sur ce marché. La start-up la plus ancienne, BatiWeb, vient d'être achetée par Miller Freeman, éditeur des salons professionnels PlastiBat et BatiMat. Le site propose près de 45 000 références et un annuaire de 5 000 professionnels. Toutefois, vu le taux de connexion des PME-PMI du B-TP, mieux vaut compter sur les appels d'offres que sur la publicité pour rentabiliser son site. Marchés On Line s'est spécialisé sur ce créneau. Les appels d'offres de trois titres du groupe Havas (" L'Usine Nouvelle ", " Le Moniteur " et " 01 Informatique ") y sont réunis. Mais la concurrence est rude face aux sept associations et organismes professionnels qui se sont réunis pour créer un Extranet baptisé Interbat.com. Heureusement, pour le moment, il n'est pas question d'y proposer des appels d'offres. Très informatisés, les bureaux d'études et les architectes pourraient décider les industriels à passer aux échanges électroniques.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS