Le 'B to B' fait son marché

Acheteurs et fournisseurs pratiquent désormais le e-commerce sur des portails riches de milliers de produits et d'offres de partenariat. Des rencontres verticales ou transsectorielles.

Partager

Le 'B to B' fait son marché

Combien connaissez-vous de sociétés fabriquant les joints mécaniques pour pompes centrifuges dont vous avez besoin ? Deux, votre fournisseur habituel et un concurrent... Le site Web Industrysuppliers, lui, en propose 5. De quoi faire de nouvelles affaires ou engager de nouveaux partenariats ! Ce portail (www.industrysuppliers.com), mis en place le 1er octobre par le groupe français Scripto, recense les catalogues de 3 500 sociétés dans 44 pays sur six grands domaines de l'industrie lourde : chaudronnerie, électricité, instrumentation, machines de transfert, robinetterie et tuyauterie. Voué au commerce " business to business " (B to B), il met en relation acheteurs et fournisseurs : " Industrysuppliers tend à créer une efficience de marché parfaite pour l'industrie ", déclare Pierre Cuny, P-DG du groupe Scripto. La plate-forme dispose déjà de toutes ses fonctionnalités, mais les transactions en ligne ne seront techniquement possibles que dans plusieurs mois. L'américain Oracle, spécialiste des bases de données, pourrait fournir les technologies nécessaires contre un intéressement aux transactions. Des négociations sont en cours. Réponse avant la fin de l'année. Une approche horizontale transsectorielle inédite Industrysuppliers serait le premier site de e-commerce à vocation industrielle en Europe, et le premier au monde à adopter l'approche horizontale transsectorielle. Verticalnet et Thomasregister, les grands frères américains, sont, eux, organisés de façon verticale. Le site www.thomasregister.com n'offre ni enchères en ligne ni forum de discussion mais, en matière de e-commerce, sa taille impressionne : pas moins de 63 669 catégories de produits ou services et de 156 914 sociétés sont référencées ! Mais toutes sont américaines ou canadiennes, ce qui peut s'avérer utile pour les acheteurs mais n'ouvre pas de marché aux fournisseurs étrangers. Son concurrent www.vertical net.com s'est fondé sur le principe de verticalité. Lancée en 1995, avec wateronline.com, à l'attention de la petite communauté des industriels de l'eau, l'entreprise recense aujourd'hui plus de 40 sites s'adressant chacun à des segments industriels très distincts, du traitement de surface aux adhésifs en passant par les fibres optiques. Les contacts sont établis entre industriels d'une même communauté, ce qui doit éviter les pertes de temps en contacts inutiles. Pour Scripto, en revanche, l'approche transsectorielle ouvre aux industriels des horizons nouveaux.

Partager

PARCOURIR LE DOSSIER
SUR LE MÊME SUJET
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Trophée

TROPHÉES DES USINES 2021

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Déposez votre dossier avant le 5 mars pour concourir aux trophées des usines 2021

Conférence

MATINÉE INDUSTRIE DU FUTUR

100% digital , live et replay - 27 mai 2021

Gestion industrielle et Production

Comment rebondir après la crise 2020 et créer des opportunités pour vos usines

Formation

Espace de travail et bien-être des salariés

Paris - 01 juin 2021

Services Généraux

Optimiser l’aménagement du bureau

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS