Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le 777X de Boeing exposé à des problèmes de moteurs

, , , ,

Publié le , mis à jour le 06/06/2019 À 07H47

Prévue pour 2020, l'entrée en service du Boeing 777X pourrait être retardée. Mercredi 5 juin, plusieurs sources industrielles ont rapporté des problèmes survenus lors des tests du nouveau moteur GE9X de General Electric.

Le 777X de Boeing exposé à des problèmes de moteurs
Le nouveau moteur GE9X de General Electric doit équiper le 777X de Boeing.
© Boeing

Le calendrier du 777X de Boeing, censé devenir le plus gros bi-réacteur au monde, reste entravé par des difficultés avec le nouveau moteur GE9X de General Electric, a déclaré mercredi 5 juin un responsable de l'avionneur américain.

Le calendrier de Boeing remis en question ?

Des problèmes survenus lors des tests du GE9X s'ajoutent à des retards de montage du moteur et des ailes de l'appareil, sans parler de la crise du 737 MAX, autant d'éléments qui ne facilitent pas la tâche de Boeing qui vise une entrée en service du 777X en 2020, ont dit des sources industrielles.

La compagnie Emirates a dit qu'elle pensait voir voler son premier 777X en juin 2020, une date qui apparaît nettement remise en question à présent. Les problèmes de ce moteur, entre autres, rendent de plus en plus improbable un premier vol d'essai du 777X fin juin, même si le patron d'Emirates a avancé la date du 26 juin.

Cette entrée en service en 2020 reste "l'hypothèse prévalant", a déclaré Greg Smith, le directeur financier de Boeing, lors d'une conférence, se faisant l'écho des propos tenus la semaine passée par le PDG Dennis Muilenburg. "Il y a des difficultés qu'ils essayent de régler dans les tests. Il leur faut refaire des tests et ils s'y emploient", a-t-il ajouté, à propos du GE9X.

Procédure d'homologation plus stricte après les crashs de 737 MAX

Une source proche du dossier a dit que la période des vols d'essai avait à l'origine été fixée à 14 mois mais une procédure d'homologation devenue plus stricte après les accidents des 737 MAX d'octobre 2018 et de mars 2019 implique que ce calendrier ne sera sans doute pas accéléré.

Cela veut dire que les premières livraisons du 777X auraient vraisemblablement lieu vers la fin 2020, voire en 2021, selon des sources professionnelles.

GE n'a pas répondu aux sollicitations de commentaires. GE a procédé aux essais du moteur en mars après un retard de trois mois dû surtout à un problème du compresseur.

Avec Reuters (Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle