Le 500.000e auto-entrepreneur est une femme

PARIS (Reuters) - Hervé Novelli mettra à l'honneur lundi le 500.000e auto-entrepreneur français, une femme de 36 ans.

Partager

"C'est une mère de famille de 36 ans, mariée à un cheminot, qui se lance dans la création et la retouche de vêtements", a-t-on précisé dans l'entourage du secrétaire d'Etat au Commerce, à l'Artisanat et aux PME.

A cette occasion, la rue des Entrepreneurs, dans le XVe arrondissement de Paris, sera symboliquement rebaptisée "rue des auto-entrepreneurs"

"Il s'en déclare un millier par jour, on attend un chiffre d'affaires global de l'ordre de deux à trois milliards cette année après un milliard d'euros l'an passé", précise-t-on dans l'entourage d'Hervé Novelli.

Le régime de l'auto-entrepreneur, avantageux fiscalement et conçu dans un souci de simplification administrative, a été lancé le 1er janvier 2009 et a séduit 320.000 Français pendant sa première année d'existence.

Selon une étude présentée en mars par l'Union des auto-entrepreneurs et la Fondation Le Roch-Les Mousquetaires, les auto-entrepreneurs sont à 64% des hommes et à 36% des femmes, 16% ont moins de 30 ans et 19% ont 60 ans et plus.

Un tiers ont un emploi en parallèle, qu'ils soient salariés ou entrepreneurs, un tiers ne travaillaient pas auparavant - 11% sont parallèlement au chômage - et un quart exercent une activité complémentaire (retraités et étudiants).

Le nouveau statut ne fait toutefois pas que des heureux. La Confédération de l'Artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), qui revendique 362.000 adhérents, vient de lancer une campagne de sensibilisation auprès des élus et préfets pour dénoncer des dérives telles que concurrence déloyale et incitation au travail dissimulé.

Sophie Louet et Véronique Tison, édité par Yves Clarisse

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS