Le 3e trimestre de Dow Chemical inférieur aux attentes

par Garima Goel et Swetha Gopinath

Partager

(Reuters) - Dow Chemical, qui cherche à se séparer de ses activités exposées aux fluctuations de cours des matières premières, a annoncé jeudi son intention de dégager au moins trois à quatre milliards de dollars (2,2 à 2,9 mds d'euros) de ses cessions d'actifs.

Le numéro un de la chimie aux Etats-Unis en termes de chiffre d'affaires a également fait état de résultats trimestriels inférieurs aux attentes, ce qui se traduit par un recul de près de 3% du titre en première moitié de séance à Wall Street.

Dow avait déclaré en août qu'il envisageait de céder certaines de ses activités, notamment dans la production de résines et de chlore, qui contribuent à hauteur de six milliards de dollars à son chiffre d'affaires annuel.

"Nous avons fixé des objectifs et nous avançons dans cette direction avec des projets précis de désinvestissements, qui sont estimés à un minimum de trois à quatre milliards de dollars", a déclaré son directeur général, Andrew Liveris, dans un communiqué, sans fixer d'échéance pour ces cessions.

Sa division de matériaux de haute performance - qui comprend l'époxy, les plastiques de pointe et les mousses de polyuréthane - a vu son résultat avant intérêts, impôts, dépréciations d'actifs et amortissement (Ebitda) baisser de 36% au troisième trimestre.

"Dans les matériaux de haute performance, nous sommes toujours confrontés à de forts vents contraires, ce qui explique que nous relevions notre objectif de cessions à trois-quatre milliards de dollars", a dit la porte-parole de Dow, Rebecca Bentley.

"Nous prenons des mesures tout à fait drastiques dans l'immédiat au sein (des sites de production d'époxy et de certains sites de production de chlore) afin d'améliorer la rentabilité, mais nous affirmons également très clairement qu'une transaction est probable", a-t-elle ajouté.

DÉJÀ HUIT MILLIARDS D'ACTIFS CÉDÉS DEPUIS 2009

Dow Chemical a vendu ce mois-ci ses activités de licences de polypropylène et de catalyseurs à un concurrent plus modeste, W.R. Grace & Co, pour 500 millions de dollars, dans le cadre d'un projet de cession d'environ 1,5 milliard de dollars d'actifs non stratégiques d'ici mi-2014.

Le groupe a déjà cédé environ huit milliards de dollars d'actifs non stratégiques depuis 2009.

Les faibles performances de la division de matériaux de haute performance de Dow Chemical ont effacé les gains réalisés dans ses activité agricoles (engrais, pesticides, semences, herbicides..) et de matières plastiques, conduisant le groupe a publier des résultats trimestriels inférieurs aux attentes pour la première fois de l'année.

Dow Chemical a ainsi publié un bénéfice net en hausse de près de 20% à 594 millions de dollars, soit 49 cents par action, contre 497 millions, soit 42 cents par action, un an auparavant.

Son bénéfice net, hors éléments exceptionnels, a atteint 50 cents par action, inférieur au consensus de marché, à 54 cents.

De même, son chiffre d'affaires a augmenté de 1% à 13,73 milliards de dollars, alors que les analystes financiers attendaient en moyenne un chiffre de 13,99 milliards.

Vers 15h00 GMT, le titre Dow reculait de 2,75% à 39,91 dollars alors que le S&P 500 avançait de 0,17%.

Juliette Rouillon pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le modèle coopératif façon Mondragon

Le modèle coopératif façon Mondragon

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage au Pays basque espagnol. Il s'y est rendu pour nous faire découvrir Mondragon, la plus grande...

Écouter cet épisode

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS