Le 3e trimestre 2012 ne sera pas vraiment bon pour l'industrie

La demande adressée à l'industrie manufacturière française s'est déjà fortement contractée au deuxième trimestre. Mais, selon l'Insee, les perspectives pour le troisième trimestre sont aussi mal orientées.

Partager

Le 3e trimestre 2012 ne sera pas vraiment bon pour l'industrie

Dans son enquête trimestrielle, l'institut de statistiques précise que les soldes correspondant aux demandes globale et étrangère adressées aux industriels sont devenus très inférieurs à leur moyenne de longue période au cours du deuxième trimestre. "Pour le troisième trimestre 2012, les perspectives d'évolution de la demande globale et étrangère sont également mal orientées: les soldes correspondants sont en dessous de leur moyenne de longue période", précise l'Insee dans un communiqué.

Au deuxième trimestre, les tensions sur l'appareil de production sont quasi stables. La proportion d'entreprises contraintes par des goulots de production se replie légèrement mais reste au-dessus de son niveau moyen. Le taux d'utilisation des capacités de production, lui, recule d'un point et est inférieur de cinq points à son niveau moyen de long terme.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

La proportion d'entreprises considérant leur capacité de production comme "plus que suffisante" est toujours supérieure à celle des entreprises qui considèrent leur capacité "non suffisante". Cet écart s'est accru et se situe au-dessus de sa moyenne de longue période, poursuit l'Insee.

Selon les chefs d'entreprise, les effectifs ont ralenti au deuxième trimestre et ils pourraient continuer à ralentir au troisième. La proportion d'entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie a progressé d'un point au deuxième trimestre. Les prix de vente ont légèrement progressé et un repli très limité est anticipé au troisième trimestre.

Les entrepreneurs estiment que la compétitivité des industries françaises s'est améliorée au deuxième trimestre, tant sur le marché national qu'européen, mais qu'elle s'est légèrement dégradée sur le marché mondial. "Les perspectives générales d'exportation se sont très fortement repliées et sont désormais nettement inférieures à leur niveau de long terme", note l'Insee.

Avec Reuters

Partager

NEWSLETTER Economie Social et management
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS