Le 21/07/05 - Danone toujours sous pression. France Télécom traverse les Pyrénées. DCN et Thales vont un peu attendre avant de convoler...

Partager


Danone toujours sous pression. Les pouvoirs publics se mobilisent autour de Danone, alors que la rumeur d'une possible offre hostile de rachat de la part de PepsiCo enfle toujours. Le Premier ministre et le ministre de l'emploi ont déclaré sans ambages qu'ils étudieraient toutes les solutions pour défendre notre champion national de l'agroalimentaire, rapporte La Tribune, même l'opposition s'en mêle avec une déclaration de François Hollande dans le Parisien. La rumeur a d'ores et déjà renchérit la valeur de l'entreprise de quelque 5 milliards d'euros en quelque semaines. En cas d'offre hostile, l'attaquant pourrait devoir débourser entre 25 et 30 milliards d'euros, voire plus pour un groupe qui possède par ailleurs de nombreux moyens de défense. Sortant de sa réserve, Franck Riboud, le PDG de Danone s'exprime dans un entretien aux Echos. S'il ne voit rien de précis pour le moment, il prend très au sérieux la menace de PepsiCo, estime qu'une prise de contrôle hostile ferait perdre au groupe son identité, alors que son modèle de développement fonctionne bien et réaffirme son attachement farouche à l'indépendance de l'entreprise.

France Télécom traverse les Pyrénées. Le conseil d'administration de l'opérateur français a donné son aval pour négocier le rachat d'Amena le troisième opérateur mobile ibérique avec près de 8,5 millions de clients, qui lui permettrait de présenter une offre intégrée, fixe, mobile, internet. L'option d'une offre en partie en numéraire et en partie en titres se confirme, note La Tribune. L'opération pourrait atteindre 10 milliards d'euros, y compris une reprise de dettes. Pour ne pas trop s'endetter, France Télécom envisagerait de s'allier avec une partie des actionnaires actuels et chercherait également d'autres partenaires espagnols pour participer au capital. Le ministre de l'Industrie espagnol semblerait préférer un industriel comme l'opérateur français, pour renforcer la concurrence face à Telefonica, plutôt qu'un fonds d'investissements comme Carlyle ou Blackstone qui ont déjà fait des offres en cash.

DCN et Thales vont un peu attendre avant de convoler. Le rapprochement entre DCN et Thales est repoussé en septembre, relève La Tribune. L'objectif de l'Etat était de boucler une grande partie du dossier avant la fin juillet, mais le délais ne sera semble-t-il pas tenu. Les travaux entre le gouvernement et les industriels vont se poursuivre. Le schéma retenu serait celui d'une prise de participation de 35 % de Thales dans le capital de DCN. Les principales difficultés portent pour le moment sur les valorisations, notamment celle des chantiers navals qui oscillerait entre 1,8 et 3,1 milliards d'euros. Le contrôle conjoint sur la future organisation de DCN pose également problème. Thales et DCN réalisent respectivement 10 et 2,6 milliards d'euros de chiffre d'affaires, avec des effectifs de 55.400 et 12.900 personnes et des résultats nets en forte hausse en 2004.

General Motors patine au second trimestre. Le numéro un mondial de l'automobile a surpris hier en dévoilant des résultats pires que prévus, indique Les Echos. Après un mauvais premier trimestre, GM a encore enregistré des pertes au second, de l'ordre de 286 millions de dollars, contre un profit de 1,4 milliard de dollars pour la même période l'année précédente. Le chiffre d'affaire n'a pourtant que légèrement baissé à 48,5 milliards et les charges de restructuration des filiales européennes ont été compensées par des produits fiscaux exceptionnels. Ces mauvaises performances s'expliquent surtout par les pertes de la branche automobile, qui accusent un résultat négatif de 1,2 milliard de dollars sur le marché américain. Elles sont dues à la réduction de la production, afin de réduire les stocks, mais également à la guerre des rabais lancée pour contrer les constructeurs asiatiques en plein essor.

Didier RAGU

A demain !

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS