Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Le 1er trimestre de WPP pénalisé par les pertes de budgets en Amérique du Nord

Publié le

par Kate Holton

Le 1er trimestre de WPP pénalisé par les pertes de budgets en Amérique du Nord
WPP, premier groupe mondial de publicité, a publié vendredi des ventes nettes en baisse de 8,5% en Amérique du Nord, son plus grand marché, en raison de la perte de budgets, notamment celui de Ford. /Photo d'archives/REUTERS/Simon Dawson
© SIMON DAWSON

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

LONDRES (Reuters) - WPP, premier groupe mondial de publicité, a publié vendredi des ventes nettes en baisse de 8,5% en Amérique du Nord, son plus grand marché, en raison de la perte de budgets, notamment celui de Ford.

Le groupe britannique, dont Mark Read a pris les rênes après le départ l'an dernier de son fondateur Martin Sorrell, a estimé ces résultats aux Etats-Unis décevants, mais attendus. Il a confirmé ses objectifs annuels.

WPP, propriétaire entre autres des agences JWT, Finsbury et Ogilvy, est en pleine restructuration à la suite de plusieurs avertissements sur résultats lancés en 2017 et 2018.

Le groupe a été particulièrement touché aux Etats-Unis, où il a perdu des budgets chez Ford et dans les secteurs de la pharmacie et des biens de consommation en 2018.

Ses ventes aux Etats-Unis ont reculé de 4,2% l'an dernier.

Mark Read a expliqué avoir nommé de nouveaux dirigeants aux États-Unis et fusionné des agences pour mieux répondre aux besoins de ses clients sur le marché nord-américain.

Les responsables des trois quarts des activités aux Etats-Unis ont changé depuis six mois. "Cela ne va pas être rapide", a déclaré Mark Read à Reuters. "Il faut du temps pour que les gens aient un impact sur l'entreprise et sur les clients."

Globalement, les ventes nettes du groupe ont reculé de 2,8% au premier trimestre, contre une prévision d'un repli compris entre 1,5 à 2% sur l'ensemble de l'année.

LE PROJET DE LA VENTE DE KANTAR PROGRESSE

Pour les analystes de Citi, si la forte baisse de l'activité aux États-Unis focalise l'attention, elle confirme leur thèse selon laquelle les problèmes de WPP sont "étroits/profonds plutôt que vastes".

"Pour chiffrer cela, nous pensons que le marché devrait trouver un motif de soulagement dans le fait que l'activité hors États-Unis a augmenté de 0,8% au premier trimestre", ajoutent-ils.

Pour aider à financer son redressement, WPP a mis en vente sa filiale d'analyse de données Kantar et recherche un investisseur intéressé par une participation majoritaire. Il a déclaré vendredi qu'il était satisfait du niveau d'intérêt suscité par ce projet.

Plusieurs fonds, notamment les américains Advent et Blackstone, seraient en discussion avec le groupe publicitaire, selon des sources proches du dossier.

Le titre WPP gagnait 2,9% à la Bourse de Londres vers 9h30 GMT.

(Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Marc Angrand)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle