Le 1er trimestre d'Heineken affecté par des hausses des coûts

BRUXELLES (Reuters) - Heineken, le troisième brasseur mondial, a annoncé mercredi un bénéfice d'exploitation en légère baisse au premier trimestre en raison de hausses de coûts plus importantes que la progression de ses ventes et que les effets de son dernier programme d'économies.

Partager

Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,8% sur la période janvier-mars, une progression plus forte que prévu, mais le résultat d'exploitation a fléchi en raison d'une hausse des charges fixes dans certains marchés à forte inflation et des coûts de production liés par exemple à l'orge.

Les ventes trimestrielles ressortent à 3,834 milliards d'euros contre un consensus Reuters de 3,729 milliards.

Le bénéfice net trimestriel s'établit à 175 millions d'euros contre 151 millions un an auparavant.

Heineken a par ailleurs confirmé ses objectifs pour cette année.

Philip Blenkinsop, Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Benjamin Mallet

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS