Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

Le 10ème A350 de China Airlines fonctionne aux biocarburants

Sybille Aoudjhane , , , ,

Publié le

China Airlines est la deuxième compagnie à se faire livrer un avion alimenté par un mélange de biocarburants. Une option développée par Airbus et Air Total. 

Le 10ème A350 de China Airlines fonctionne aux biocarburants
Vol de livraison du A350 XWB envoyé à la compagnie China Airlines grâce à des carburants durables alternatifs (SAF).
© Airbus 2017/A.Doumenjou/master films

China Airlines s'est fait livrer son dixième modèle A350 et il fonctionne grâce à un mélange de biocarburants. La compagnie taïwanaise répond ainsi au programme d’optimisation de performance environnementale conçu par Airbus et Air Total, qui a développé cette option de motorisation. "Le dixième avion A350 transporté à Taïwan sera équipé de carburants alternatifs (SAF) pour réduire efficacement ses émissions de dioxyde de carbone d'environ 20 000 kg", annonce le communiqué.

De Toulouse à Taiwan, le moteur du modèle A350-900 livré le 30 novembre, fonctionne grâce à un mélange de biocarburants, soit 10% de carburéacteur durable dans ses réservoirs. China Airlines est la deuxième compagnie à choisir cette option dans son choix de modèle d'avion. Depuis mai 2016, Cathay Pacific Airways commande aussi des A350 avec ces moteurs. Airbus a ainsi livré le 15ème 350-900 à la compagnie de Toulouse à Hong Kong au 1er juin 2017.

Le SAF en voie de développement

Selon l’Association internationale du transport aérien (IATA), les SAF "sont les seuls carburants à faible teneur en carbone disponibles pour l’aviation à court et à moyen terme". Le carburant est issu de cultures oléagineuses durables telles que le jatropha, la caméline et les algues, de biomasse de bois ou de déchets. A ce carburant plus écologique s’ajoute un avion aux technologies innovantes pour l’environnement. Construit en matériaux plus légers, les modèles A350 XBM libèrent -25% d’émission de CO2 par passager par rapport aux avions précédents.

Juxtaposée au centre de livraison Airbus à Toulouse, Total a installé sa station de biocarburants pour fournir les avions. Ce programme essaye désormais de se développer afin de livrer des avions aux moteurs adaptés à partir de ses sites à Hambourg et Mobile (Etats-Unis) en 2018. 

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus