Quotidien des Usines

LDC fermera son abattoir de Vibraye et agrandira celui de Savigny

, ,

Publié le

Social

LDC fermera fin 2003 l'abattoir Boulifard à Vibraye (Sarthe) où travaillent environ 120 personnes. Le groupe volailler transfèrera progressivement l'activité sur deux autres de ses sites, celui de Volabray à Savigny-sur-Braye et de Servais à Droué (Loir-et-Cher), distants d'une vingtaine de kilomètres. Ces trois usines appartenaient à l'entreprise familiale Huttepain, rachetée par LDC en juin 2001.

André Delion, directeur financier de LDC, justifie cette mesure par le rappel à l'ordre des services vétérinaires : Boulifard ne satisferait plus aux normes sanitaires européennes. La rénovation de l'abattoir, implanté dans le centre bourg, n'était pas envisageable, pas plus qu'une construction neuve " vu le contexte économique morose que traverse notre secteur ".

L'abattage de poulets et la fabrication de produits élaborés représentent les trois-quarts de son activité, le reste étant réalisé avec le négoce de dindes. Sa clientèle particulière, composée d'artisans et de commerçants, intéresse le groupe qui entend la développer. La fusion programmée de Volabray et Boulifard bénéficiera au site de Savigny qui sera agrandi sur 4 000 mètres carrés, un investissement évalué à 3 millions d'euros. LDC s'engage à proposer un reclassement interne à l'ensemble des salariés de Boulifard.

Jacques LE BRIGAND

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte