Latécoère revoit à la baisse son plan de suppression de postes

A l'occasion de la présentation de son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année, le groupe Latécoère a annoncé la suppression nette de 156 postes sur les sites de Louey et de Toulouse. Une révision à la baisse du plan annoncé en juin 2016.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Latécoère revoit à la baisse son plan de suppression de postes

Comme annoncé le 7 juin 2016, l'équipementier aéronautique Latécoère met en œuvre son plan stratégique "Transformation 2020". Ce projet, qui vise à restaurer sa compétitivité et sa capacité d'investissement, passe par une réorganisation de ses activités industrielles et par des suppressions de postes en Haute-Garonne. A l'occasion de la présentation de son chiffre d'affaires pour les neuf premiers mois de l'année, la direction vient d'annoncer la suppression nette de 156 postes sur les deux sites de Louey, dans l'agglomération de Tarbes (division Systèmes d'Interconnexions) et de Toulouse (division Aérostructures).

La fermeture du site de Louey, qui employait encore 34 salariés en CDI avant l'été 2016, auxquels s'ajoutent 32 contrats en intérim, est confirmée pour la fin du premier trimestre 2017. Le reste des suppressions de postes concerne le site historique du groupe, à Toulouse.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Des suppressions de postes revues à la baisse

La suppression nette globale de postes a toutefois été revue à la baisse par rapport à la première annonce, faite en juin 2016, qui portait sur une suppression totale de 236 postes. Cette révision à la baisse est à la fois le résultat de plusieurs mois de négociations conduites avec les représentants du personnel, mais tient également compte de la vingtaine de départs volontaires enregistrée pendant l'été. Depuis, les accords relatifs au plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) ont été signés par les organisations syndicales et viennent d'être validés par la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l'emploi.

"Nous avons cherché un accord défensif pour l'emploi et tout a été fait pour éviter les départs subis", souligne Pascal Tagliapietra, secrétaire du syndicat FO chez Latécoère. Dans les faits, il s'agit dans les prochaines semaines et jusqu'à la fin du premier trimestre 2017 d'accompagner les mutations au sein du groupe et les départs volontaires. Reste maintenant à savoir si ces mesures, actuellement basées sur le seul volontariat, seront suffisantes pour éviter le recours aux licenciements. Réponse attendue pour avril 2017.

Un plan d'investissement de 100 millions

Le plan "Transformation 2020", outre ce volet de restructuration, prévoit par ailleurs un plan d'investissement de 100 millions d'euros sur la période 2017-2020, avec la création d'un nouveau site de production dans l'agglomération toulousaine (dont le site reste encore à préciser), mais aussi d'une nouvelle usine en Bulgarie.

Au 30 septembre 2016, le chiffre d'affaires des activités du groupe Latécoère s'établit à 497,2 millions d'euros, en progression de 39 millions d'euros, soit une hausse de 8,6% par rapport à la même période de l'exercice 2015. A taux de change constant, la croissance ressort toutefois à 3,8 %. L'essentiel de cette croissance est liée à la bonne dynamique des activités systèmes d'interconnexion. Côté aérostructures, la bonne tenue des activités des programmes Embraer et A320 ont tout juste permis de compenser la baisse des cadences de l'A330 et du B787.

Le groupe Latécoère employait au 31 décembre 2015, 4 905 personnes dans le monde et a réalisé an 2015 un chiffre d'affaires consolidé est de 712,4 millions d'euros.

Marina Angel

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER L’actu de vos régions
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

  • Recherche le contact d'un décideur ou d'une entreprise industrielle

    LATECOERE
ARTICLES LES PLUS LUS