Lars Olofsson, directeur général de Carrefour: bâtir une machine à cash

, , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Lars Olofsson, directeur général de Carrefour: bâtir une machine à cash © AFP
A la tête du numéro 2 mondial de la distribution depuis un an, Lars Olofsson veut redonner du « positif » à Carrefour. Agé de 57 ans, suédois et francophone, le nouveau directeur général du groupe, qui a passé trente-deux ans chez Nestlé, a l'objectif de transformer l'enseigne en véritable machine à « cash ». Pour cela, il a réformé les structures d'achats et redéfini les structures opérationnelles du groupe, entraînant une véritable valse des dirigeants en interne. Pour regagner les parts de marché perdues ces dernières années, il lance avec succès les produits low cost « Carrefour discount » et accélère la stratégie de convergence de marques au niveau mondial initiée par son prédécesseur, José Luis Duran. Après la disparition de Champion en 2009, il[…]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte