Lancement du premier fonds d’investissement pour les start-up aéronautiques

L’incubateur Starburst Accelerator lance le premier fonds destiné à aider les start-up aéronautiques et spatiales. Il est doté d’une enveloppe de 200 millions de dollars sur trois ans.

Partager
Lancement du premier fonds d’investissement pour les start-up aéronautiques
François Chopard

"Cest le 3ème étage de la fusée que nous mettons enfin en place". François Chopard est ravi. Après la création de l’incubateur de start-up Starburst Accelerator en 2014, puis son développement à l’international, son fondateur est parvenu à concrétiser une nouvelle étape cruciale : la création de premier fonds d’investissement dédié aux start-up de l’aéronautique et du spatial. Fort d’une enveloppe de 200 millions de dollars, il permettra de financer une trentaine de jeunes pousses sur trois ans, avec des investissements en capital compris entre 3 et 5 millions de dollars.

Depuis sa base parisienne située dans l’ancien hôpital Boucicaut (XVème), Starburst Accelerator a su s’exporter. La recette – détecter des start-up innovantes, les conseiller et leur permettre de séduire les poids lourds de l’aéronautique – a fini par s’imposer dans un secteur longtemps marqué par une bonne dose de conservatisme. En deux ans, l’incubateur a soutenu une centaine de start-up et s’est implanté à San Francisco (Californie), Munich (Allemagne) et plus récemment à Singapour. C’est cette dernière étape asiatique qui a permis à François Chopard de mettre sur pied l’outil financier qui manquait lui jusque-là.

Des effectifs à la hausse

"Le fonds singapourien Leonie Hill Capital spécialisé dans les télécoms s’est intéressé à notre projet car il souhaitait investir dans des start-up", raconte François Chopard. Les équipes se rencontrent en septembre, le courant passe. En deux mois, le montage est défini. A l’enveloppe de Leonie Hill va s’ajouter la participation d’autres acteurs industriels. Le fonds sera opérationnel dès janvier 2017 et géré depuis San Francisco via une nouvelle équipe dédiée de 15 personnes. En pratique, il vise à aider des start-up passées par Starburst et qui s’apprêtent après 18 mois d’incubation à se lancer seules dans le marché aéronautique. L’incubateur se dote d’une force de frappe qui devrait permettre d’infuser des solutions innovantes dans un secteur aéronautique en pleine croissance.

François Chopard s’est pourtant heurté à de nombreux obstacles. Une première tentative de création de fonds, avec l’Elysée dans la boucle s’est soldée par un échec en 2015. Il faut dire qu’Airbus et Safran, qui ont lancé leurs propres initiatives en termes de financements de start-up, n’ont pas souhaité s’investir dans un nouveau fonds. Puis une deuxième tentative, avec un fonds canadien, a elle aussi tourné court au printemps 2016. La troisième avec Leonie Hille sera la bonne. Au vu de cette nouvelle étape de développement, Starburst étoffera ses équipes. Les effectifs de l’incubateur devraient passer de 20 salariés aujourd’hui à 40 fin 2017. Des discussions sont engagées au Canada et aux Pays-Bas pour favoriser la création de start-up.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

976 - TSINGONI

MISE EN OEUVRE D'UN DISPOSITIF DE VIDEOPROTECTION URBAINE.

DATE DE REPONSE 08/01/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS